Quels sont les meilleurs pneus du Tour de France 2021 ?-

Les meilleurs coureurs du Tour de France ont besoin des meilleurs pneus pour performer et avoir l’opportunité de gagner une étape sur la plus grande course du monde. 21 étapes pour 21 opportunités de renter dans l’histoire du Tour. Au-delà de la préparation physique, mentale ou de l’alimentation, la performance du coureur sur son vélo de course est plus que jamais liée aux pneus. Seul élément du vélo en contact avec le bitume, le pneu est la clé de voûte du succès du coureur. Nous allons découvrir quels sont les pneus du Tour de France 2021 qui gagnent le plus.

Cette année, le peloton roule soit avec des boyaux, soit avec des pneus tubeless. Les équipes « Specialized » font l’exception en roulant en chambre à air. Les coureurs recherchent en effet une paire de pneus qui rassemble légèreté, adhérence et résistance aux crevaisons pour optimiser leurs chances d’atteindre leurs objectifs.
À l’issue de la campagne de classiques de début d’année, Vittoria et Specialized dominaient le match des fabricants de pneus suivis de près par Pirelli et Continental. Ensuite, les fabricants de pneus Michelin, Goodyear et Maxxis étaient en queue de peloton. Ainsi, le Tour de France 2021 nous donnera-t-il confirmation ou révèlera-t-il les autres fabricants de pneus ? Direction les meilleurs pneus du Tour de France 2021 étape par étape !

>>> A LIRE AUSSI : Notre comparatif entre boyaux et pneus route

Étape 1 : Le champion du monde débloque le compteur de Specialized

Julian Alaphillippe remporte la 1ère étape et le maillot jaune avec ses pneus à chambre en latex Specialized
Julian Alaphillippe remporte la 1ère étape et le maillot jaune avec ses pneus à chambre en latex Specialized

Première étape 100% bretonne pour les coureurs de la Grande Boucle. Le maillot jaune comme prévu s’est disputé dans la côte de Landerneau. Le champion du monde Julian Alaphilippe (Deceuninck – Quick Step), était le favori n°1 pour remporter l’étape. Il a plus que répondu aux attentes puisqu’il a attaqué aux 2 km et sorti tous les favoris de sa roue. Une attaque foudroyante réalisée avec ses pneus avec chambre en latex S-Works Turbo Coton. Des pneus légers qui retransmettent l’explosivité du français. Puis, Il a su garder son avantage jusqu’à la ligne d’arrivée. Le champion du monde échange son maillot arc-en-ciel pour le légendaire maillot jaune. En effet, il y a pire.

Étape 2 : Van der Poel ouvre le feu avec les boyaux Vittoria Corsa

Mathieu van der Poel remporte la 2ᵉ étape et récupère le maillot jaune grâce à l'un des meilleurs pneus du Tour de France 2021 : les boyaux Vittoria Corsa
Mathieu van der Poel remporte la 2ᵉ étape et récupère le maillot jaune grâce à l’un des meilleurs pneus du Tour de France 2021 : les boyaux Vittoria Corsa

Deuxième étape à nouveau pour puncheurs entre Perros-Guirec et Mûr-de-Bretagne. La course finit par se décanter lors de la première ascension du Mûr-de-Bretagne. Van der Poel (Alpecin-Fenix), petit-fils du grand Poulidor, est en quête du maillot jaune, maillot que son grand-père n’a jamais eu la chance de porter durant toutes ses participations. Bien classé la veille, le coureur hollandais attaque dans la première ascension pour remporter les bonifications. Équipé des boyaux Vittoria Corsa 4C Graphene 2.0 en 25 mm, il profite de la très faible résistance au roulement, de l’adhérence et de la résistance aux coupures que lui procurent ses boyaux. Lors de la seconde et ultime ascension de la côte bretonne, MVDP lâche ses dernières forces, la rage au ventre, et décramponne tous ses adversaires. Il pointe le doigt vers le ciel en hommage à son grand-père. Une victoire plus symbolique encore que la veille.

>>> A LIRE AUSSI : Les pneus Vittoria Graphene 2.0 : une gamme très haute performance

Étape 3 : Vittoria réalise le doublé grâce au sprinteur Tim Merlier

Tim Merlier remporte la 3ᵉ étape au sprint équipé des pneus Vittoria
Tim Merlier remporte la 3ᵉ étape au sprint équipé des pneus Vittoria

La troisième étape part de Lorient et s’achève à Pontivy. L’étape se décidera dans le dernier kilomètre, l’organisation des trains de sprint sera déterminante. Lors du dernier virage, les favoris Caleb Ewan (Lotto Soudal) et Peter Sagan (BORA – hansgrohe) chutent. C’est alors que les deux coureurs de Alpecin Fenix se retrouvent en tête. À bout de souffle, c’est le coureur belge Tim Merlier (Alpecin Fenix) qui lève finalement les bras. En effet, il offre à son équipe et son fabricant de pneus Vittoria un deuxième succès. Les boyaux Vittoria Corsa montrent leur force au sprint !

Étape 4 : Le Cav renoue au succès et offre une 2e étape à Specialized

Cavendish gagne la 4e étape au sprint avec les pneus Specialized
Cavendish gagne la 4e étape au sprint avec les pneus Specialized

4ème étape entre Redon et Fougères et deuxième confrontation entre les sprinteurs. Cavendish (Deceuninck Quick-Step), Bouhanni (Team Arkéa Samsic) et Merlier sont les favoris. Cependant, le sprinteur britannique est le coureur qui dispose de la meilleure équipe de sprint. Toujours aussi bien organisé, le train Deceuninck – Quick-Step met Cavendish dans les meilleures dispositions. Ce dernier n’a plus qu’à finir le travail de ses coéquipiers en écrasant les pédales sur les 200 derniers mètres. Enfin, le Cav prouve au monde du vélo qu’il est bien de retour après tant d’années sans victoire. Un modèle de persévérance.

Étape 5 : Pogačar, roi du chrono avec les pneus Vittoria Corsa Speed

Tadej Pogačar remporte le contre-la-montre avec les pneus Vittoria Corsa Speed
Tadej Pogačar remporte le contre-la-montre avec les pneus Vittoria Corsa Speed

Premier contre-la-montre du tour promis à un gros rouleur. Le parcours s’étend sur 27 km plats, Küng (Groupama – FDJ), Van Aert (Jumbo Visma), Asgreen (Deceuninck Quick-Step) et Roglic (Jumbo Visma) en sont les favoris. À la grande surprise générale, c’est le dernier vainqueur du Tour de France, Tadej Pogačar (UAE Team Emirates) qui remporte le chrono. Ses boyaux Corsa Speed sont un des ingrédients de son succès. 

Ce sont donc les pneus les plus rapides du Tour de France 2021 sur ce chrono. En effet, avec sa résistance au roulement réduite de 40%, sa fine bande de roulement qui favorise la vitesse et l’aérodynamisme, le Corsa Speed est un monstre de vitesse. Il distance le rouleur suisse Stefan Küng de 19 secondes et le jeune danois Vingegaard de 27 secondes. Le grimpeur slovène impressionne et met déjà un coup au moral de ses adversaires.

Étape 6 : Specialized réitère et Cavendish se rapproche de Merckx

Deuxième succès pour Cavendish à Châteauroux
Deuxième victoire de sprint pour Cavendish à Châteauroux

Troisième duel entre les coureurs les plus véloces du tour entre Tours et Châteauroux. À nouveau parfaitement amené par le Wolfpack, Mark Cavendish gagne encore. Il semble intraitable. Il offre le troisième succès du fabricant américain Specialized. Ainsi, il semblerait que les pneus Specialized Turbo Coton sont en train de prendre la place du meilleur pneu du Tour de France 2021.

Étape 7 : Premier succès de Continental avec les Grand Prix 5000 TL

Matej Mohorič gagne la plus longue étape du tour de France avec les pneus Continental GP5000
Matej Mohorič gagne la plus longue étape du tour de France avec les pneus Continental GP5000

Les coureurs quittent enfin les étapes de plaine pour affronter des étapes avec plus de relief. La 7ème étape a des airs de classique et est la plus longue du Tour 2021. 249 km avec près de 3000 m de dénivelé entre Vierzon et le Creusot. Les baroudeurs et puncheurs vont pouvoir s’exprimer. Peu dangereux pour le général, le maillot jaune Van der Poel et son rival Wout van Aert se glissent dans l’échappée en quête de la victoire d’étape. Cependant, le peloton a laissé trop d’avance à l’échappée, la victoire est promise à l’un des hommes de tête.

Dans la côte du signal d’Uchon, le slovène Matej Mohorič (Bahrain – Victorious) attaque et se détache des derniers survivants de l’échappée. Il continue de creuser son avance dans les descentes et les dernières parties plates. Ainsi, il remporte en solitaire l’étape pour baroudeur, équipé des pneus Tubeless Continental Grand Prix 5000 TL. Les GP5000 TL n’en sont pas pour rien dans cette victoire. De plus, sa gomme Black Chili améliore en effet la résistance au roulement de 26%, l’adhérence de 30% et la durée de vie du pneu de 5%. Le pneu lui donne l’adhérence dans les courbes dont il a besoin pour exprimer ses talents de descendeur et de rouleur.

>>> A LIRE AUSSI : On a testé : les nouveaux Continental GP 5000 et GP 5000 TL

Étape 8 : Les pneus Tubeless Continental enchaînent dans les Alpes

Dylan Teuns gagne dans les Alpes en Continental GP5000 Tubeless
Dylan Teuns gagne dans les Alpes en Continental GP5000 Tubeless

Place à la première étape de montagne du tour qui relie Oyonnax et le Grand-Bornand. L’échappée matinale prend rapidement un temps qui devrait lui permettre de s’imposer. Les coureurs sont confrontés à l’enchainement Col de Romme (8.8 km à 8.9%) – Col de la Colombière (7.5 km à 8.4%). Le peloton rattrape son retard sur l’échappée tandis que van der Poel, puncheur sprinteur, subit le rythme infernal donné par l’équipe de Pogacar et finit par abdiquer. Plein de panache, l’ex vainqueur du tour attaque à plus de 30 km de l’arrivée et largue ses rivaux.

Du côté de l’échappée, Dylan Teuns (Bahrain – Victorious) s’isole et fait parler ses talents de grimpeur. Il remporte l’étape, équipé lui aussi des pneus GP5000 TL. Pogačar, lancé dans un raid alpestre, écrase la concurrence, prend le maillot jaune et repousse ses rivaux à plus de 3 min et 20 sec. Une performance à couper le souffle qui rappelle un certain Chris Froome à son apogée. Ses pneus Vittoria Corsa fument encore !

>>> A LIRE AUSSI : Toutes les caractéristiques des pneus vélo pour la route

Étape 9 : Ben O’Connor libère Pirelli dans des conditions dantesques

L'Australien Ben O'Connor lève les bras à Tignes grâce aux boyaux Pirelli P ZERO Race Tub SL
L’Australien Ben O’Connor lève les bras à Tignes grâce aux boyaux Pirelli P ZERO Race Tub SL

Deuxième étape alpestre au programme sur le Tour de France 2021. Les coureurs partent de Cluses et couperont la ligne d’arrivée à Tignes avant la tant attendue première journée de repos. Les conditions sont dantesques, les coureurs vont devoir rouler sous la pluie durant toute l’étape. L’échappée prend rapidement ses distances. Le peloton maillot jaune, en contrôle, semble se désintéresser de la victoire d’étape.

Dans la dernière montée vers Tignes longue de 21 km, l’australien Ben O’Connor (AG2R Citroën Team) assomme les deux colombiens Nairo Quintana (Team Arkéa Samsic) et Sergio Higuita (EF Education- Nippo) et s’adjuge l’étape alpestre. Ainsi, il libère enfin Pirelli qui remporte sa première victoire sur le Tour. Les boyaux Pirelli P ZERO Race Tub SL en 26-28 mm ont maximisé la maniabilité et l’adhérence sur route humide. Ils ont été conçus pour gagner des étapes de montagne du Tour de France et Ben O’Connor remporte la plus belle victoire de sa carrière.

>>> A LIRE AUSSI : Découverte des nouveaux pneus vélo route Pirelli P Zero Race

Étape 10 : Cavendish et Specialized triplent la mise sur le Tour de France

Les meilleurs pneus du Tour de France 2021 sont pour le moment les pneus Specialized Turbo Coton de Cavendish
Les meilleurs pneus du Tour de France 2021 sont pour le moment les pneus Specialized Turbo Coton de Cavendish

Après une semaine de course éprouvante avec la tension du départ, les chutes et les conditions difficiles, les coureurs du tour de France repartent pour une 2e semaine bien chargée. La reprise se fait entre Albertville et Valence. Les sprinteurs ont une nouvelle opportunité de briller. L’homme fort du Tour, Marc Cavendish, est l’homme à battre. La Deceuninck Quick-Step place à nouveau son leader parfaitement à l’approche du sprint final. Il n’a plus qu’à faire ce qu’il fait de mieux en ce moment, lever les bras ! Cavendish triple la mise. Specialized rempile un nouveau succès. C’est une démonstration de force !

Étape 11 : Les boyaux Vittoria Corsa triomphent du double Ventoux

Wout van Aert remporte l'étape reine du Ventoux équipé des meilleurs pneus du Tour de France 2021 : les boyaux Vittoria Corsa
Wout van Aert remporte l’étape reine du Ventoux équipé des meilleurs pneus du Tour de France 2021 : les boyaux Vittoria Corsa

Enfin, l’étape reine de ce tour arrive ! Les coureurs la craignent et on les comprend volontiers. Les organisateurs ont décidé que les coureurs devront grimper le Ventoux … À deux reprises ! Le tour ne pouvait pas mieux servir les grimpeurs sur cette étape. À se demander si les fous de la grande boucle ne devront pas un jour grimper les trois versants du géant de Provence.

Ensuite, une échappée d’hommes forts, composée d’Alaphilippe, Wout van Aert, Bauke Mollema (Trek – Segafredo), prend plus de cinq minutes sur le peloton. Les favoris, en laissant autant de temps à l’échappée, se privent d’une sacrée victoire de prestige. Néanmoins, la Team INEOS met en marche et tente de rattraper les hommes de tête pour faire gagner son leader, l’équatorien Richard Carapaz.

Enfin, dans l’ultime ascension du Ventoux, le belge Wout van Aert attaque et met en difficulté Elissonde (Trek – Segafredo), Alaphilippe et Mollema. Il bascule au sommet du Ventoux avec plus d’une minute sur ses poursuivants. Du côté des favoris, Pogačar et Vingegaard semblent être les plus forts. Ce dernier finit par lâcher le maillot jaune. Premier signe de faiblesse pour celui qui semblait imbattable en montagne. De son côté, le puncheur-sprinteur belge gagne l’étape reine du tour 2021. Une performance qui classe définitivement van Aert comme le coureur le plus polyvalent du peloton. Son équipe et lui utilisent les boyaux Vittoria Corsa.

>>> A LIRE AUSSI : Quelques astuces pour un montage de boyau réussi

Étape 12 : Nils Politt et Specialized gagnent en baroudeur sur le Tour 2021

Nils Politt remporte en baroudeur l'étape 12 du Tour de France avec les pneus Specialized Turbo Coton, à nouveau le pneu gagnant sur le Tour de France 2021
Nils Politt remporte en baroudeur l’étape 12 du Tour de France avec les pneus Specialized Turbo Coton, à nouveau le pneu gagnant sur le Tour de France 2021

La 12e étape du Tour de France 2021 entre Saint-Paul-Trois-Châteaux et Nîmes semble, sur le papier, promise à l’échappée. Avec un parcours vallonné, les puncheurs devraient sortir du lot. Un petit groupe de coureurs vont se disputer la victoire. Küng, Erviti (Movistar Team), Politt (BORA – hansgrohe) et Sweeny (Lotto Soudal) sont en tête. Cependant, le suisse Küng ne peut suivre le rythme dans la côte située à 15 km de l’arrivée. Ainsi, l’allemand Politt s’extirpe du groupe et fait parler ses talents de baroudeur. À nouveau, les pneus à chambre en latex Specialized Turbo Coton font mal à leurs adversaires.

Étape 13 : Cavendish à la hauteur du cannibale belge Merckx

Mark Cavendish gagne pour la 4e fois au bonheur de Specialized et égalise le record de 34 victoires sur le Tour détenu par Merckx
Mark Cavendish gagne pour la 4e fois au bonheur de Specialized et égalise le record de 34 victoires sur le Tour détenu par Merckx

Après l’étape remportée par l’échappée la veille, le peloton veut gagner aujourd’hui. Plus précisément Mark Cavendish qui compte égaliser le record de Merckx lors de cette 13e étape. Les étapes de plaine vont se faire de plus en plus rares tout comme ses chances d’atteindre le record de victoires sur le tour instauré par le Cannibale. Néanmoins, le Wolfpack veut sa victoire pour son sprinteur. Ils roulent pour ne pas laisser de champs à l’échappée. Les équipiers de Cavendish le mettent dans les meilleures conditions pour le sprint final. L’histoire se répète, le sprinteur britannique s’impose devant ses rivaux. Cette victoire a quelque chose de spécial tant le record de Merckx n’a jamais été aussi proche d’être battu.

Étape 14 : Les boyaux Pirelli P ZERO Race Tub SL gagnent encore !

Mollema, équipé avec les boyaux Pirelli P ZERO Race Tub SL, remporte l'étape 14 du Tour 2021 grâce à une attaque lointaine
Mollema, équipé avec les boyaux Pirelli P ZERO Race Tub SL, remporte l’étape 14 du Tour 2021 grâce à une attaque lointaine

L’étape 14 part de la cité de Carcassonne et se termine à Quillan. Avec un parcours de côtes difficiles, les puncheurs présents dans l’échappée peuvent tirer leur épingle du jeu. Comme prévu, le peloton laisse l’échappée prendre du terrain. Une dizaine de coureurs se joueront l’étape. Parmi eux, Mollema, Higuita, Konrad (BORA – hansgrohe) et Woods (Israel Start-Up Nation) semblent être les hommes forts de cette échappée. Cependant, c’est le hollandais Bauke Mollema (Trek – Segafredo) qui tire les marrons du feu à 30 km de l’arrivée. On connait ses qualités d’endurance, dès lors que Mollema part de loin, il est très rarement repris. Équipé des boyaux P ZERO Race Tub SL en 26-28 mm, le coureur a maintenu un rythme assez élevé pour s’imposer. Un maximum de puissance retransmis sur le bitume avec le mélange de gomme SmartEVO, une résistance aux crevaisons élevée grâce à sa carcasse Corespun 320tpi.

>>> À LIRE AUSSI : Les différents motifs à passer au tubeless sur son vélo de route

Étape 15 : Kuss et ses boyaux Vittoria Corsa prennent de la hauteur

L'américain Sepp Kuss fait parler ses talents de grimpeur avec ses boyaux Vittoria Corsa en Andorre
L’américain Sepp Kuss fait parler ses talents de grimpeur avec ses boyaux Vittoria Corsa en Andorre

Nouvelle étape de montagne sur le Tour de France. De gros pourcentages et du dénivelé attendent les coureurs. Un grand groupe de grimpeurs et puncheurs allient leurs forces pour faire progresser l’échappée. Une sélection se fait dans l’ascension du Port d’Envalira. Point culminant du tour, ce col marque le passage de la France vers la principauté d’Andorre. Une dizaine de coureurs s’affrontent dans l’ultime ascension de Beixalis, un col exigeant avec des pourcentages supérieurs à 13%. C’est l’américain Sepp Kuss (Jumbo – Visma) qui fait la différence dans le col de Beixalis.

Sa seule attaque fut décisive ! Ainsi, Kuss remporte l’étape d’Andorre-la-vieille avec ses boyaux Vittoria Corsa. Ainsi, les boyaux Corsa sont faits pour grimper, accélérer dès que la route se cabre et pour descendre efficacement aussi. Une bande de roulement qui favorise la vitesse et la motricité dans les courbes. Une carcasse coton premium et des fibres d’aramide 320 tpi renforcée de kevlar pour un maximum de performance et de confort. Finalement, Tadej Pogačar est toujours en jaune avec près de cinq minutes sur le reste des favoris. Place à la deuxième et dernière journée de repos dorénavant.

Étape 16 : Konrad offre un nouveau succès à Specialized

Patrick Konrad gagne en solitaire avec les pneus Specialized
Patrick Konrad gagne en solitaire avec les pneus Specialized

La troisième et dernière semaine commence ! L’étape devrait se jouer entre les coureurs de l’échappée. En effet, la dernière difficulté ne se trouve qu’à 30 km de l’arrivée. Un groupe d’hommes forts se créé au fur et à mesure des difficultés. On retrouve dans celui-ci autant des purs grimpeurs que des puncheurs sprinteurs. Konrad (BORA – hansgrohe), Colbrelli, Matthews et les jeunes français Franck Bonnamour (B&B Hotels p/b KTM) et David Gaudu (Groupama – FDJ) font figure de favoris. Dans la dernière difficulté du Col de Portet-d’Aspet, Konrad attaque et réussit à s’isoler. Il ne cesse de creuser, les poursuivants, malgré leurs efforts, ne fournissent pas les efforts suffisants pour rentrer. L’autrichien est trop fort, il ne sera pas récupéré. Il lève les bras sur la ligne d’arrivée. Équipé des pneus Specialized à chambre en latex, il offre un nouveau succès à son équipementier.

Étape 17 : Pogačar arbore son maillot jaune au sommet du Col de Portet

Le maillot jaune Pogačar remporte la 17e étape au sommet du col de Portet équipé des pneus Vittoria Corsa
Le maillot jaune Pogačar remporte la 17e étape au sommet du col de Portet équipé des pneus Vittoria Corsa

La 17ème étape est peut-être la plus dure de ce tour de France ! Avec la succession col du Peyresourde, Col de Val et Col du Portet, les favoris auront à coup sûr envie de remporter cette victoire de prestige. Un petit groupe de coureurs se forme en début d’étape. Parmi eux, les français Anthony Perez (Cofidis) et Dorian Godon (AG2R Citroën) ! Ils débutent la dernière ascension tant redoutée avec près de 4 minutes d’avance. Si les favoris veulent la victoire d’étape, cet écart ne sera pas suffisant !

Pogačar, déterminé à inscrire son nom à cette étape de prestige, attaque à 8 km du sommet lorsque Majka achève son travail. Seul Vingegaard, Carapaz et Uran (EF Education – Nippo) arrivent à suivre le maillot jaune. Le colombien, un niveau en dessous, finit par laisser les trois hommes partir. Durant toute la montée, Carapaz ne coopère pas, il est à la limite. Pogačar et son dauphin Vingegaard semblent les plus forts. Contre toute attente, Carapaz lance une attaque à la flamme rouge ! Le maillot jaune parvient à suivre tandis que le danois prend un coup au moral tout en limitant les dégâts. À 100 mètres de la ligne, le maillot jaune fait parler sa puissance et vient chercher l’étape ! Vingegaard repasse devant l’équatorien Carapaz juste avant la ligne et s’empare de la 2e place. Une étape de prestige qui s’est joué entre cadors ! Les pneus tubeless Vittoria Corsa ont à nouveau permis au jeune slovène de déployer toute sa puissance !

Étape 18 : Bis repetita à Luz Ardiden : Pogačar se rapproche du sacre

Le maillot jaune Pogačar remporte la 18e étape au sommet de Luz Ardiden équipé des pneus Vittoria Corsa
Le maillot jaune Pogačar remporte la 18e étape au sommet de Luz Ardiden équipé des pneus Vittoria Corsa

Dernière étape de montagne sur ce Tour 2021 ! Les coureurs partiront de Pau et franchiseront la ligne d’arrivée au sommet du mythique col de Luz Ardiden. Les chances de voir gagner l’échappée sont aussi fortes que celles de voir gagner les favoris. Alaphilippe et Mohorič tentent en début d’étape. Ce n’est qu’à partir de l’ascension du Tourmalet que l’on voit l’échappée définitive se former. En effet, le champion du monde Alaphilippe, Pierre Latour et David Gaudu prennent de l’avance et voient leurs chances de remporter l’étape grandir. 

Cependant, le peloton mené par INEOS Grenadiers veut faire gagner son leader Carapaz. Seuls Pierre Latour et David Gaudu restent en position de gagner l’étape malgré un faible écart d’une minute sur le peloton. Dans la descente, Pierre Latour perd la roue de Gaudu, qui tente le tout pour le tout ! Malheureusement, le jeune français se fait rattraper dans la dernière ascension. Pogačar fait rouler ses hommes, il veut définitivement imposer un peu plus sa domination en montagne. Rebelote, le slovène attaque suivi de près par ses rivaux Carapaz et Vingegaard. Dans le dernier kilomètre, Pogačar fait à nouveau parler la foudre avec ses pneus Vittoria Corsa ! Imbattable, le slovène vient remporter sa 2e victoire d’affilée en montagne. Ces pneus auront marqué le Tour tant ils ont dominé. Pogačar sécurise définitivement ses chances de gagner le Tour de France une 2e année de suite avec plus de 5 minutes d’avance sur le reste des favoris. Plus qu’un contre-la-montre à réaliser pour le maillot jaune !

Étape 19 : Mohorič et ses GP5000 TL renouent avec la victoire

Mohorič remporte la 19e étape grâce à ses talents de baroudeur et à ses pneus GP5000 TL
Mohorič remporte la 19e étape grâce à ses talents de baroudeur et à ses pneus GP5000 TL

L’antépénultième étape de Tour de France 2021 part de Mourenx et s’achève à Libourne. L’étape semble se destiner aux sprinteurs. Cavendish est exactement à une victoire de battre le record de victoires sur le Tour détenu par le belge Merckx. Contre toute attente, la Deuceninck Quick-Step de Cavendish se réserve pour l’arrivée sur les Champs-Élysées. Le reste du peloton semble se désintéresser de la victoire d’étape et laisse l’échappée prendre de l’avance. Finalement, un groupe composé de Mohorič, Laporte (Cofidis, Solutions crédit), Pedersen (Team DSM) et Teunissen (Jumbo-Visma) va se jouer la victoire. En grand baroudeur, c’est le slovène Matej Mohorič qui parvient à s’isoler et accentuer son avance. Imbattable, il remporte cette 19e étape grâce à ses talents de baroudeur ainsi qu’à sa paire de GP5000 TL.

En effet, les GP5000 TL apportent 5 % de rendement en plus et sont 5 % plus résistants que des GP5000 classique. La technologie Active Comfort a permis au coureur slovène de rouler confortablement, même à vive allure. Les pneus absorbent en effet les vibrations de la route et offrent un maximum de confort. Ils sont à coup sûr, un des meilleurs pneus du Tour de France 2021.

Étape 20 : van Aert à toute vitesse avec ses pneus Vittoria Corsa Speed

2e chrono sur ce Tour de France reliant Libourne à Saint-Émilion ! 31 km de contre-la-montre plutôt plats pour les coureurs du Tour. Les favoris sont Pogačar, dernier vainqueur du chrono, le suisse Stefan Küng et le belge Wout van Aert. Vainqueur au Ventoux, le belge écrase le chrono et ses adversaires. Ses boyaux Vittoria Corsa Speed ont optimisé sa vitesse, sa motricité et l’efficacité lors des freinages. En effet, il termine le chrono en tête avec 21 secondes sur Kasper Asgreen et 32 secondes sur Vingegaard. Une performance de haut vol pour le belge. Le maillot jaune Pogačar termine 8e et sécurise définitivement son deuxième Tour de France consécutif.

Étape 21 : Van Aert termine le tour de France en feu !

Wout van Aert remporte la dernière étape du Tour face à Cavendish et Philipsen

Dernière étape du Tour de France 2021. Les coureurs voient enfin la fin de la grande Boucle. Comme chaque année, les sprinteurs vont se jouer la dernière étape au sprint. Tout le monde attend une victoire de Cavendish. Il ne lui reste qu’une opportunité pour remporter sa dernière étape. Cependant, avec ses boyaux Vittoria Corsa, c’est le belge Wout van Aert qui impose sa force et son talent au sprint. Il termine le tour en trombe, vainqueur la veille, il remet ça aujourd’hui ! Gagnant en montagne au Ventoux, sur le chrono de Saint-Emilion et en sprinteur sur les Champs-Élysées, van Aert est unique en son genre. Il n’appartient à aucune catégorie de coureur, il les domine presque toutes. Il est capable de gagner partout ! De son côté, Pogačar remporte un 2e tour de France avec une certaine facilité ! Il aura dominé ses adversaires du début à la fin avec 3 victoires d’étapes. Ainsi, les pneus Tubeless Vittoria Corsa sont clairement un des meilleurs pneus du Tour de France 2021 !

Bilan des meilleurs fabricants de pneus du Tour de France 2021

L'équipe UAE célèbre la victoire finale de Pogačar
L’équipe UAE célèbre la victoire finale de Pogačar

En tête du classement des meilleurs fabricants de pneus, on retrouve ainsi Vittoria à la première place avec 9 victoires. Ensuite, Specialized avec 7 étapes au compteur et enfin, Continental avec 3 succès. Sur les 7 victoires de Vittoria, 5 succès ont été réalisés avec les boyaux Vittoria Corsa, 2 avec les pneus Tubeless Vittoria Corsa et les 2 derniers succès obtenus grâce aux boyaux Vittoria Corsa Speed sur les deux contre-la-montre. Le maillot jaune Pogačar et van Aert en sont les principaux contributeurs.

Specialized a obtenu ses étapes grâce aux nombreux sprints de Cavendish notamment qui était équipé des pneus à chambre en latex Turbo Coton. Enfin, Continental réussit son Tour de France avec 3 succès obtenus avec les GP5000 TL ! Ce Tour de France 2021 aura montré que Vittoria reste le meilleur fabricant de pneu du peloton même si Specialized figure dans le haut du classement. Continental reste en dessous mais a réalisé tout de même, un beau Tour de France. Félicitations à tous les coureurs du Tour de France ! Découvrez maintenant les meilleurs pneus des JO de Tokyo 2020 !

>>> A LIRE AUSSI : Les pneus les plus fiables sur des courses de longue distance

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *