Les meilleurs pneus route de la campagne de Classiques 2021-

Milan san Remo, le Tour des Flandres, Liège-Bastogne-Liège. Les monuments du cyclisme sont avec les classiques, les courses d’un jour les plus prestigieuses et belles du calendrier. Subissant les conséquences de la crise du covid-19, Paris-Roubaix aura lieu en Octobre finalement. Quelques jours après, le tour de Lombardie se déroulera à sa date normale. Les plus grands coureurs forgent leurs plus grands succès sur ces courses si atypiques. A l’issue des classiques ardennaises, la campagne de classiques de début de saison s’achève. Il est temps désormais d’observer quels fabricants de pneus route ont le plus scoré. Découvrez aussi les meilleurs pneus du Tour de France 2021.

Vittoria et Specialized, les pneu les plus prolifiques du peloton

Vittoria et Specialized sont les deux fabricants de pneu qui sortent réellement du lot. Ils se partagent la première place du classement des fabricants les plus victorieux sur la campagne de classiques 2021. Les concurrents n’ont pas pu suivre leur allure. La marque américaine Specialized fournit en effet, ses pneus à la Deceuninck-Quick Step. Cette équipe est reconnue pour être la meilleure équipe cycliste sur les classiques grâce à un effectif qui excelle sur ces courses. Face à lui, le fabricant italien Vittoria, équipant les équipes Jumbo Visma et UAE- Team Emirates pour citer les plus grandes, compte autant de victoires de classiques.

Vittoria portée par la Jumbo Visma, UAE-Team Emirates et Alpecin-Fenix

Vittoria est allée chercher 4 victoires, soit au moins une victoire sur les classiques italiennes, flandriennes et ardennaises. Le phénomène hollandais Mathieu van Der Poel de la Alpecin Fenix est allé chercher la classique des Strade Bianche. Équipé des boyaux Vittoria Corsa Control, il attaquait dans le mur de Sienne et décramponnait son rival français Julian Alaphilippe. Ces pneus ont la particularité d’être très résistants aux crevaisons sur les courses les plus ardues pour les pneus. La gomme 4C offre 4 duretés de gommes différentes au sein du pneu. Solidité, accroche, résistance au roulement, durée de vie, le Corsa Control fait gagner des monuments et des classiques comme Paris-Roubaix ou les Strade Bianche.

Wout van Aert a offert à son équipe la Jumbo Visma et à son équipementier Vittoria, la classique Gent-Wevelgem. Au terme d’un sprint en petit comité, il a remporté la classique flandrienne en costaud équipé aussi des Vittoria Control.

Enfin, Vittoria termine fort sa campagne avec deux sacres sur les classiques ardennaises. A nouveau avec van Aert qui remporte l’Amstel Gold Race à la photo-finish face à Tomas Pidcock. Puis, le dernier vainqueur du Tour de France, Tadej Pogacar, qui remporte son premier monument Liège-Bastogne-Liège avec ses boyaux Vittoria Corsa. Le slovène écrit un peu plus l’histoire en devenant le coureur le plus jeune de l’histoire à avoir réussi un doublé Tour de France – Liège-Bastogne-Liège devant Bernard Hinault. Un vrai diamant qui court avec le cœur, la tête, les jambes et une sacrée paire de … pneus.

>>> A LIRE AUSSI : Notre comparatif entre boyaux et pneus route

Avec sa technologie Graphene 2.0, une plus grande proportion de Graphene est utilisée pour offrir de meilleures performances. La résistance au roulement est réduite de 40%, l’adhérence et la résistance aux coupures améliorée de 30% et 40%. C’est le pneu le plus prolifique du peloton sur la route, le pneu des grands champions.

>>> A LIRE AUSSI : Les pneus Vittoria Graphene 2.0 : une gamme très haute performance

Specialized, représentée par la Deceuninck – Quick Step, roi sur les Flandriennes

La campagne des classiques est la période de l’année où le Wolfpack est le meilleur. La meute de loups belge a, en effet, remporté elle aussi 4 classiques dont 3 sur les flandriennes. Le Wolfpack a ouvert le bal des classiques avec Sam Bennett qui a remporté l’Oxyclean Classic Brugge-De Panne. C’est ensuite au tour de Kasper Asgreen, le facteur X de cette campagne, de triompher de l’E3 Saxo Bank Classic et du célèbre Tour des Flandres. Au terme d’un sprint incroyable face au prodige hollandais van Der Poel, le finlandais prouve que rien n’est écrit d’avance et qu’un outsider peut vaincre le plus grand des favoris.

Julian Alaphilippe rapporte à son équipementier la 4ème et dernière classique de son équipe sur cette campagne avec sa victoire sur la Flèche Wallonne. Cela fait trois victoires au sommet du mur de Huy pour le champion du monde français. On peut être sûr que Julian reviendra pour égaler puis battre le record de 5 victoires réalisé par l’éternel l’espagnol Valverde, âgé de 41 ans.

Donc, Vittoria et Specialized ont raflé la très grande majorité des classiques sans parler des nombreux podiums qu’ils ont pu réaliser en plus. Les deux fabricants se sont montrés imbattables, à la hauteur de leur réputation.

Pirelli, Continental et les autres fabricants de pneu plus en retrait

Ensuite, les autres fabricants ayant gagné lors de la campagne de classiques 2021 sont Pirelli et Continental. Derrière eux, les autres fabricants de pneu de renom tels que Michelin, Maxxis ou Goodyear n’ont pas réussi à concrétiser une victoire.

Pirelli et Continental s’en tirent avec un succès et des podiums

Le créateur italien de pneus, représentée par la Trek Segafredo, remporte son monument national Milan san Remo avec Jasper Stuyven grâce aux boyaux P ZERO. Les boyaux P ZERO est la version la plus performante sur la route de la marque. Son composé SmartEVO haute performance est spécialement développé pour maximiser la maniabilité et les performances d’adhérence sur les routes sèches et mouillées. Parfait pour lancer l’attaque décisive dans la descente sinueuse du Poggio et remporter le monument italien.

Continental s’est quant à lui adjugé sur Dwars door Vlaanderen – A travers la Flandre avec Dylan van Baarle. Le coureur hollandais de la Team INEOS, équipé des boyaux Continental Competition a gagné en s’échappant du peloton en solitaire à 50 kms de l’arrivée. Ses boyaux disposent de la technologie Black Chili qui augmente de 5% la durée de vie du pneu, réduit de 26% la résistance au roulement et améliore de 30% l’adhérence. Les boyaux Continental Competition permettent à ses porteurs de réaliser les plus grands exploits.

Malgré des performances inférieures à celles de Vittoria et Specialized, ils n’ont pas démérité puisqu’ils en sortent avec aussi de nombreux podiums.

En effet, Continental a fait 4 podiums avec les Strade Bianche, l’Amstel Gold Race, la Fleche Wallonne et Liège-Bastogne -Liège grâce à respectivement : Egan Bernal, Thomas Pidcock, Alejandro Valverde et David Gaudu.

Pirelli, un niveau en dessous, après sa victoire sur Milan san Remo, comptabilise un seul et unique podium sur le Tour des Flandres avec le belge Greg van Avermäet de AG2R La Mondiale.

>>> A LIRE AUSSI : On a testé : les nouveaux Continental GP 5000 et GP 5000 TL

Les autres fabricants de pneu qui n’ont pas su concrétiser

>>> A LIRE AUSSI : Toutes les caractéristiques des pneus vélo pour la route

Michelin, Goodyear et Maxxis repartent sans victoire de cette campagne de classiques. Cependant, Michelin et Goodyear peuvent se réconforter au moins d’une place sur le podium. Giacomo Nizzolo de la Team Qhubeka ASSOS faisait 2ème sur Gent-Wevelgem. Puis, Christophe Laporte de la Cofidis Solutions Crédits 2ème de A travers la Flandre. Maxxis est passé près d’un podium à deux reprises avec Michael Woods de la Israël Start-Up Nation. Il est arrivé à la quatrième place sur la Fleche Wallonne. Puis, à la cinquième place sur la doyenne des classiques à Liège. Il était équipé des boyaux Maxxis Yala Academy.

>>> A LIRE AUSSI : Quelques astuces pour un montage de boyau réussi

Bilan de cette campagne de classiques 2021, Vittoria et Specialized se retrouvent donc au sommet de la hiérarchie des fabricants de pneus. Pirelli et Continental, un ton en-dessous, n’ont pas démérité avec un succès chacun et des podiums. Michelin, Goodyear et Maxxis en ressortent sans aucun succès mais auront à cœur de prendre leur revanche en Italie. Direction les grands tours à présent pour les fabricants de pneu en commençant par le Tour d’Italie !

>>> A LIRE AUSSI : Quels sont les meilleurs pneus des JO de Tokyo 2020 ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *