Schwalbe Racing Ray et Racing Ralph : pneus complémentaires pour XC moderne-

Disponible à la vente depuis Janvier 2019, nous avons roulé depuis quelques mois avec les nouveaux Schwalbe Racing Ray et Racing Ralph. Ces pneus se destinent spécifiquement au XC moderne en tant que pneu arrière et pneu avant. La paire de pneus convient à la compétition XC grâce à ses gommes spéciales. La gomme Addix Speed sur le Racing Ralph (pneu arrière) et Addix Speed Grip sur le Racing Ray (pneu avant).

Des technologies développées par Schwalbe et dédiées à la performance

Racing Ray et Racing Ralph : Carcasse 67 tpi SnakeSkin Tubeless Easy

La densité de la carcasse 67 tpi s’avère généralement un excellent compromis pour le VTT. Elle allie performance grâce à une bonne déformation du pneu et résistance aux déchirures. En complément, on retrouve l’habituel renfort monofilament SnakeSkin. Schwalbe l’utilise depuis plusieurs années sur les flancs des pneus VTT XC et All Mountain. Les performances du SnakeSkin contre les crevaisons sont meilleures depuis que la protection est associée à la technologie Tubeless Easy. Celle-ci possède également l’intérêt de faciliter le montage des pneus Tubeless Ready sur les jantes.

Addix Speed pour le pneu arrière Schwalbe Racing Ralph

La gomme Addix Speed constituée de 3 mélanges différents (triple compound) est la plus rapide parmi les 4 gommes VTT hautes performances de Schwalbe (Addix Speed, Addix Speed Grip, Addix Soft, Addix Ultra Soft). Destinée aux pneus XC de compétition, elle priorise la vitesse.


Comparaison Addix Speed vs PaceStar (gomme XC précédente de Schwalbe) :
• Rendement : +10%
• Amorti : +5%
• Grip : +15%
• Durée de vie : +25%

Addix SpeedGrip à l’avant sur le Schwalbe Racing Ray

Le compound le plus universel de la marque allemande pour une pratique XC/all-mountain/trail. D’après Schwalbe, la gomme Addix SpeedGrip apporte plus d’accroche et une meilleure durabilité que Addix Speed. Elle offre un rendement moindre. Cette gomme semble avoir tout son intérêt sur le Schwalbe Racing Ray qui se monte sur roues avant des VTT XC.


Comparaison Addix SpeedGrip vs PaceStar (gomme XC précédente de Schwalbe) :
• Rendement : -6%
• Amorti : +15%
• Grip : +35%
• Durée de vie : +62%

Caractéristiques techniques des Schwalbe Racing Ray et Racing Ralph

Poids Racing Ralph
Poids Racing Ray

Trêve de théorie, place à du concret ! Sur la balance, les Schwalbe Racing Ray et Racing Ralph respectent avec brio les poids annoncés par les fabricants (même inférieurs aux 625gr annoncés pour chacun des deux modèles). Les pneus sont donc légers pour une dimension 29 pouces en section 2,25 étant donné qu’ils possèdent également un renfort sur les flancs.

Sur les jantes en carbone CEC #24 dont la largeur interne de 25mm est dans la norme de ce qui ce fait actuellement en XC, les sections des pneus (annoncée à 57mm) sont globalement respectées. Le pneu avant Schwalbe Racing Ray mesure 56 mm entre les flancs et 57 mm entre les crampons. Le pneu arrière Schwalbe Racing Ralph 29 est lui légèrement plus étroit. Il mesure 55,5 mm entre le flancs et 56,5 mm entre les crampons. On constate dores et déjà que les crampons dépassent légèrement par rapport aux flancs. C’est plutôt une bonne chose pour la protection des flancs.

Un montage sur les roues très facile

Roues équipées de Racing Ray et Racing Ralph

Au moment du montage, l’installation des Schwalbe sur les jantes est très facile. A la fois les pneus se positionnent sans peine sur les jantes ; les tringles sont ni trop tendues, ni trop détendues et de plus ils viennent se claquer du premier coup sur les parois lors de la mise en pression. Pas de fuites de liquide préventif Doc Blue à l’horizon ! De toute évidence, une pompe spécifique pour les pneus Tubeless facilite grandement le montage.

Analyse du profil du pneu arrière Schwalbe Racing Ralph

Schwalbe Racing Ralph

Destiné à une monte arrière, le Schwalbe Racing Ralph permet d’optimiser les performances en terme de rendement et de motricité.

Profil pneu avant Racing Ray

1/ La partie principale du pneu est constituée de six crampons centraux assez resserrés et positionnés proche du centre. Ce qui a pour avantage de créer une bande de roulement rapide. La hauteur des crampons plutôt basse favorise également la vitesse.

2/ Les crampons sont positionnés en V afin d’apporter un bon compromis entre rendement et motricité.

3/ Sur la face opposée, l’angle d’attaque de l’arête est légèrement plus agressif afin d’améliorer le grip aux freinages.

4/ Le premier bloc de six crampons (1) favorisant le rendement alterne avec un bloc constitué de trois crampons (4). Les crampons de ce second bloc sont plus volumineux, plus larges et plus espacés apportant beaucoup de grip à la traction et lors des freinages. Les pavés intermédiaires viennent chercher l’accroche sur les racines ou sur les rochers venant en contact avec le sol lorsque le pneu se déforme à la rencontre d’un obstacle.

5/ Le dernier ensemble de crampons est composé d’un crampon intermédiaire qui permet une bonne progressivité dans les prises d’angles. Il n’est pas surprenant de retrouver les faces externes des crampons latéraux plus hautes que les faces internes afin d’apporter plus d’accroche lorsque la roue est inclinés.

6/ Les fentes sur chaque crampon permettent d’améliorer la déformation. Cela permet d’éviter le phénomène de glissement sur sol fuyant (peut se produire dans le cas de crampons volumineux et lisses). Il est intéressant de constater que les fentes sont horizontales sur les crampons centraux et intermédiaires. Le but est d’améliorer la déformation pour la motricité et pour les freinages. Les fentes longitudinales sur les crampons latéraux améliorent la déformation transversale des crampons, optimisant alors l’accroche latérale.

Analyse du profil du pneu avant Schwalbe Racing Ray

Profil pneu avant Racing Ray

1/ Les crampons centraux sont situés de part et d’autre de la bande de roulement. Leur forme allongée procure au pneu de bonnes propriétés directionnelles.

2/ Les arêtes sont vives afin d’apporter un bon mordant aux freinages. On remarque que les crampons ne sont pas sur le même plan pour améliorer les capacités de débourrage. La disposition des crampons a été étudiée pour que les arêtes se complémentarisent afin de couvrir l’ensemble de la largeur de la bande de roulement et des crampons intermédiaires pour les freinages.

3/ Les faces opposées possèdent une inclinaison supérieure par rapport au Racing Ralph afin d’optimiser le rendement. Puisque le pneu avant n’a pas vocation à apporter beaucoup de motricité, il n’était pas nécessaire de créer des arêtes plus vive sur cette face.

4/ Afin d’assurer une progressivité maximale lors des prises d’angle, les crampons intermédiaires sont décalés latéralement. Les crampons intermédiaires comme les crampons centraux sont longitudinaux afin d’obtenir un pneu très directionnel.

5/ Quant à eux, les crampons latéraux, plus larges, offrent une zone d’accroche plus importante. Les côtés sont plus hauts afin offrir plus d’accroche sur l’angle.

6/ Comme le Racing Ralph, l’ensemble des crampons du Racing Ray présente une fente afin d’en optimiser la déformation et donc l’adhérence du pneu. A la différence majeure que tous les crampons : latéraux, intermédiaires et centraux du Racing Ray sont fendus longitudinalement dans l’optique de favoriser la déformation latérale et donc le grip lors des changements de direction ou lors des prises d’angle.

Test en situation : Excellent comportement sur parcours XC techniques

Vélo équipé de Racing Ray et Racing Ralph

Des pneus qui s’avèrent être très polyvalents

Au roulage, les Schwalbe Racing Ralph et Racing Ray se font oublier dès les premiers coups de pédales. La paire de pneus offre un roulement facile même si c’est sans surprise que leur grande force réside dans la motricité du pneu arrière et dans l’accroche latérale du pneu avant. Nous avons mené les pneus sur des terrains exigeants durant 3 mois d’utilisation intensive, rencontrant des sols sablonneux et rocailleux très fuyants sur l’épreuve par étape Samarathon dans le désert en Israël en Février puis lors de l’Epic 360 à Menorque au mois de Mars. A aucun moment les pneus ont dépassé leur limite, offrant une accroche suffisante sans pénaliser le rendement. C’est précisément en combinant vitesse et grip que les Schwalbe Racing Ralph et Racing Ray se montrent très agréables à rouler sur les parcours XC et XC marathon techniques.

Circuit XC avec pneu Schwalbe

On note également une certaine polyvalence puisque lors des quelques sorties sur terrain boueux, les pneus se comportent très bien. En effet, Schwalbe a veillé à maintenir un espacement entre les crampons suffisant afin d’obtenir un bon comportement lorsque les conditions deviennent plus difficiles.

Pneu Schwalbe

Un concept de pneus spéciaux à l’avant et à l’arrière concluant

Après plus de 600 kilomètres de VTT principalement sur terrains rocailleux, les pneus montrent une usure très raisonnable pour ce niveau de performance. Côté crevaisons, on note une perforation sur le pneu arrière. Les terrains  très agressifs, comportant énormément de cailloux sont aussi à prendre en compte pour l’usure des pneus. En considérant le poids très contenu des pneus, la résistance à la crevaison est d’un bon niveau.

Le concept de pneus spécifiques pour l’avant et pour l’arrière est à la fois justifié et très intéressant. Sur les Schwalbe Racing Ray et Racing Ralph pour XC modernes, le résultat est en tout cas très convaincant.

ARTICLES À LIRE:
Les caractéristiques des pneus VTT
Les 18 pneus VTT conçus par paire
Michelin Force XC : quand polyvalence rime avec performance
Vittoria Mezcal Race Graphène 2.0 : premières impressions
Les 5 fonctions du pneu vélo

One thought on “Schwalbe Racing Ray et Racing Ralph : pneus complémentaires pour XC moderne

  • 19 janvier 2020 at 17:01
    Permalink

    Mon LUX est livré avec Racing Ralph et Ray. Après 3800 km les pneux sont presque neufs. Le Ray me parait tout de même un peu moins sûr que l’ancien Ralph en Speedgrip sur terrain humide (décroche en virage). J’ai 1 Nerve en 27,5 monté en Nobby Nick et racing Ralph en gomme speedgrip (ancien modèle), c’est plus sûr sur le mouillé !
    Mais sur le sec, Ralph et Ray sont parfaits. Moins de 1,7 bar m’a valu une perte de pression a l’arrière à l’Elsassbike…

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *