Couverture-pneu-Enduro

Comment choisir le bon pneu d’Enduro ?

Le choix du bon pneu VTT n’est jamais une simple affaire, voilà pourquoi nous décidons de vous apporter un peu d’aide !   En Enduro, les critères de recherche diffèrent forcément du XC ou de la DH, mais certains points sont identiques, à l’image du profil. Quelle que soit la pratique, le profil est déterminé par les mêmes critères : l’adhérence, les qualités de roulement, la traction, et le rendement.   Nous allons nous attarder ici, sur le profil d’un pneu d’Enduro.   Comme pour de nombreuses disciplines, …

Le choix du bon pneu VTT n’est jamais une simple affaire, voilà pourquoi nous décidons de vous apporter un peu d’aide !
 
En Enduro, les critères de recherche diffèrent forcément du XC ou de la DH, mais certains points sont identiques, à l’image du profil. Quelle que soit la pratique, le profil est déterminé par les mêmes critères : l’adhérence, les qualités de roulement, la traction, et le rendement.
 
Nous allons nous attarder ici, sur le profil d’un pneu d’Enduro.
 
Comme pour de nombreuses disciplines, il faut adapter le profil du pneu recherché aux conditions et terrains dans lesquels ces pneus vont être utilisés.
 
Le profil d’un pneu d’Enduro se décompose en deux parties distinctes :
- Les crampons de la bande centrale,
- Les crampons latéraux.
 
Les crampons de la bande centrale :
Les crampons de la bande centrale sont très important en Enduro car ils vont déterminer le rendement du pneu, mais également sa puissance au freinage et son adhérence.
En effet, il faut trouver le juste milieu entre un pneu trop cramponné sur la bande centrale, qui serait trop difficile à tirer et pénalisant au niveau du rendement, et un pneu trop peu cramponné, qui n’offrirait pas l’adhérence nécessaire.
Tout comme pour la descente, un pneu aux crampons trop hauts serait un véritable problème pour les relances et les parties de pédalage.
 
Les crampons latéraux :
Comme en descente, les crampons latéraux en Enduro sont très importants car ils vont apporter l’adhérence indispensable au pilote sur certaines spéciales techniques.
C’est pourquoi aujourd’hui, de nombreux fabricants proposent des profils très agressifs au niveau des crampons latéraux, car la limite entre DH et Enduro est de plus en plus mince.
 
Prenons comme exemple, le Michelin Wild Rock’R 2 :
 

 
Son profil le destine à une utilisation en terrains mixtes (terre, pierres, racines), en conditions sèches. Il offre tout de même une bonne polyvalence et est très efficace sur les parties compactes.
 
Bande centrale :
Vous pouvez constater que la bande centrale du Michelin Wold Rock’R 2 est assez fournie en crampons.
Deux formes de crampons composent en alternance la bande centrale :
• les crampons en forme de « M » transversaux (en rouge sur la photo ci-dessous), apportent une stabilité et une faible résistance au roulement, indispensable pour toutes les parties roulantes et plus compactes. Ils sont fendus pour une déformation plus importante du crampon, lui permettant de rester au contact du sol le plus possible, offrant donc encore plus de traction et de puissance au freinage.
• les crampons longitudinaux (en vert sur la photo ci-dessous), apportent un bon rendement. Ils sont également fendus (deux fois), pour une déformation encore plus importante pour améliorer l’adhérence de manière conséquente.
 

 
Crampons latéraux :
Une fois encore, deux formes de crampons composent en alternance les parties latérales :
• les crampons plus larges (en rouge sur la photo ci-dessous), apportent un appui en courbe très important. En effet, ils sont légèrement entaillés dans un coin, pour augmenter l’adhérence et la stabilité de l’appui en plein virage.
Les crampons sont fendus pour accroître l’adhérence et la puissance au freinage.
• les crampons plus fins (en vert sur la photo ci-dessous), offrent une très bonne adhérence en courbe. Ils sont fendus pour augmenter cette accroche.
Ces nombreux crampons latéraux permettent de disposer d’un profil très efficace en terme d’adhérence et de puissance au freinage.
Les crampons sont striés sur leur partie extérieure, pour offrir le maximum d’adhérence, et ce, même quand l’angle est très prononcé !
 

 
Ce profil est également strié sur la chape, à chaque endroit où il n’y a pas de crampons, pour favoriser encore l’adhérence et la traction.
 
Schwalbe Magic Mary, un pneu idéal en conditions meubles et humides :
 

 
Bande centrale :
La bande centrale du Magic Mary dispose de deux types de crampons :
• des crampons carrés, doublés, permettant de disposer d’une bonne surface de contact et donc d’une bonne adhérence (en vert sur la photo ci-dessous),
• des crampons fendus, par séries de deux et trois crampons (en rouge sur la photo ci-dessous). Ces derniers sont fendus pour apporter encore plus d’adhérence au pneu.
Les crampons sont assez haut, pour offrir un maximum d’adhérence, et ce, même quand le terrain est très meuble.
 

 
Crampons latéraux :
Le Magic Mary propose un seul type de crampon latéral, fendu deux fois, pour augmenter la déformation et améliorer l’adhérence en courbe (en rouge sur la photo ci-dessous).
Les crampons sont également extrudés sur leur partie extérieure, pour augmenter et faciliter leur déformation.
Les crampons sont disposés par rampe de 4, avec un espacement un peu plus important permettant de disposer d’un pneu polyvalent, utilisable en conditions boueuses.
 

 
Pour les vraies conditions de boue, le Warden de WTB est très efficace !
 

 
Bande centrale :
La bande centrale se compose de deux types de crampons :
• une série de crampons doublés, avec une base large, qui s’affine et se termine par un bouton, offrant une bonne adhérence, même dans des conditions de boue liquide.
Le bouton, grâce à sa finesse, permet d’aller chercher le grip au fond de la boue.
• une série de crampons doublés, reliés l’un à l’autre. Ces crampons sont là pour apporter un maximum de stabilité et d’adhérence en trace directe.
 

 
Crampons latéraux :
Un seul type de crampon est posé sur la chape.
Un crampon fendu deux fois, légèrement incliné pour offrir une bonne attaque et accentuer l’adhérence.
L’espacement des crampons en fait un pneu très performant en conditions boueuses.
 

 
Voici quelques modèles phares :
 
Maxxis High Roller II : destiné à des conditions sèches, pour évoluer sur terrains durs, mixtes ou meubles. Un pneu très polyvalent qui passe très bien en conditions cassantes et variées. Un profil bien marqué pour un maximum de grip en courbe, et une bonne puissance au freinage.
 
Continental Trail King : destiné aux conditions sèches, il reste polyvalent et roule bien dans le meuble également. Un profil très polyvalent offrant de bonnes qualités de roulement et une très bonne adhérence. Les crampons assez bien espacés lui confère une bonne polyvalence sur les terrains meubles et changeant.
 
Hutchinson Squale : un vrai pneu pour les terrains secs et cassants, offrant un grip sur l’angle très prononcé. Ce profil permet d’attaquer sans se poser de questions !
 
Hutchinson Toro : profil hyper polyvalent, pour des conditions très variées. Une bande de roulement abaissée, une espacement des crampons suffisant pour débourrer en conditions humides, et des crampons latéraux bien marqués, en font un vrai pneu tout terrain, pour rouler dans toutes les conditions.
 
Maxxis Shorty : le concurrent direct du Magic Mary et du Toro, le Shorty a bien des armes pour rivaliser. L’espacement des crampons le rend très efficace en conditions boueuses, la hauteur des crampons latéraux apporte un grip sans faille en courbe, la hauteur des crampons de la bande centrale permet de disposer d’un pneu relativement roulant. De plus, il est possible de retailler les crampons de cette bande centrale pour le rendre encore plus poylvalent et performant en conditions mixtes.
 
Michelin Wild Grip’R : avec un profil plus agressif que le Wild Rock’R, le Grip’R est destiné aux conditions plus difficiles comme le meuble, humide et boueux. Un pneu au profil directif, qui débourre facilement, et offre une très bon grip sur l’angle, grâce aux pavés latéraux, retaillés pour se déformer plus facilement.
 
WTB Vigilante : tous les crampons sont fendus. Ceux de la bande centrale permettent d’améliorer la stabilité, alors que les crampons latéraux vont apporter l’adhérence nécessaire, et ce, quelles que soient les conditions. Un pneu au profil très polyvalent, pour un maximum de conditions et de terrains d’utilisation.
 
Schwalbe Rock Razor : un profil atypique, qui n’en n’est pas moins efficace. La bande centrale avec des crampons très bas offre une excellent rendement, et les rampes de crampons latéraux fournissent un grip exceptionnel en courbe.
 
Beaucoup de modèles sont disponibles, et si vous avez besoin de conseils précis, n’hésitez pas à nous contacter pour trouver le pneu qu’il vous faut !
Notre équipe sera ravie de pouvoir vous orienter vers le modèle qui correspondra le plus à votre recherche, et qui vous apportera entière satisfaction !
 
Bon Ride à tous !
 
Thomas
 
>> A LIRE AUSSI : comment bien choisir ses pneus vélo All Mountain ?
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*



Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>