Test des nouveaux pneus VTT Continental : le Kryptotal, ça grip total !-

Après plus de trois ans de recherche, de développement, d’essais, de prototypages, de travail acharné aux côtés des pilotes du team DH & Enduro, Continental nous propose enfin une nouvelle gamme “GRAVITY” ! 

On les a enfin reçus et on a pu les tester pour vous. Franchement, pas déçu de ces trois ans d’attente ! On peut dire que Bernard Kerr et Gee Atherton ont bien travaillé pour nous sortir des pneus aussi réussis. Même si, à la base, le projet était seulement d’équiper leur team DH et Enduro avec des pneus plus compétitifs que leur ancienne gamme VTT. Ce dernier a alors évolué au fil des mois et a permis de créer cinq nouveaux modèles / profils commercialisables. Ce qui est très loin de nous déplaire !

Pneu Continental Kryptotal : la découverte de l’inconnu

On a donc eu l’immense plaisir de recevoir une monte de Kryptotal en carcasse Downhill, d’ailleurs on vous présentait la gamme Continental Gravity complète récemment.

À première vue, la première chose que l’on remarque, c’est le packaging qui est plus qu’étonnant. Il est super bien travaillé, et on aurait presque envie de ne pas sortir les pneus, mais juste de les exposer.

Packaging pneus Gravity Continental

Une fois le pneu sorti, on remarque tout de suite le poids de la carcasse DH, un peu lourde mais cela s’explique par les 6 épaisseurs de protection au niveau de la bande de roulement et 4 au niveau des flancs. Concernant la gomme, elle semble assez souple au toucher mais pas aussi souple qu’une Addix SuperSoft. En termes de durée de vie, elle semble mieux se conserver que ces concurrents, similaire aux gommes Maxxis.

Arrive l’étape du montage. Pour un pneu avec carcasse DH, il se monte assez facilement avec un peu de force tout de même. L’étanchéité se fait très aisément avec un pneu qui claque très facilement. Maintenant, il ne reste plus qu’à les rouler !

Test pneu Continental Kryptotal, un comportement idéal pour la DH

Conditions du test des pneus Continental Kryptotal

Pour tester ces pneus, rien de mieux que de rouler du côté de Villard-de-Lans, avec une météo très changeante dans la journée. Très humide et très pluvieux le matin, avec une boue très collante et très glissante, et du soleil l’après-midi avec un terrain séchant qui permet de rouler plus fort. J’ai beaucoup roulé la même piste toute la matinée (Guitoune, la piste rouge), pour découvrir et appréhender cette monte. L’après-midi, je suis parti me faire plaisir sur le reste des tracés.

Cette piste offre vraiment un terrain varié pour tester ces pneus, des virages relevés en terre, des pierriers, des parties de racines, des virages piégeux avec des pierres… 

Pesant 75 kilos, je suis parti le matin avec une pression de 1 bar pour avoir un pneu vraiment souple sous la pluie, et ce réglage s’est avéré vraiment agréable. Mais une fois le beau temps revenu je suis remonté à 1.3 bar pour pouvoir rouler plus fort et éviter de taper mes jantes dans les pierriers.

Des pneus fiables et qui mettent en confiance

Une bonne pluie, un terrain très humide, des pierriers et des modules en bois, de quoi mettre à l’épreuve cette nouvelle gamme. Et la première découverte avec cette monte a été radicale. Dès les premiers virages, les Kryptotal mettent complètement en confiance, ils gardent vraiment la ligne qu’on leur donne en entrée de virage, sans jamais décrocher, même avec une terre très humide et très glissante. Les passages peuvent se faire extrêmement vite dans les pierriers et les coins de racines sans vraiment se poser la question d’où poser le pneu. Ils gardent la même ligne sans glisser ou risque de perdre l’avant. Cela n’est pas très étonnant vu la carcasse et la gomme super soft de ce pneu. 

Plus la journée commençait à sécher, plus les vitesses de passage s’élevaient. Les pneus ont toujours été sûrs dans les virages, sans vagues ou décrochages avec des mises en angles plus élevées. Il a juste fallu réajuster la pression car 1 bar était trop juste dans les pierriers et les racines. 

Avec un terrain plus sec, les Kryptotal ont vraiment fait ressurgir le travail de Continental et de leurs pro TEAM : Une vitesse de passage élevée, un pilotage engagé, une prise en main rapide et une mise en confiance incroyable. 

Ces pneus permettent vraiment de passer partout sans se poser de questions, ils avalent les racines et les pierriers et tiennent leurs lignes de manière très fiable, sans les décrocher. 

Test pneu Continental Kryptotal : améliorations possibles

Les quatre petits axes d’amélioration possibles sur cette monte Continental seraient :

L’amorce de freinage du pneu arrière, qui n’est pas vraiment idéale. Il fonctionne un peu comme un ON/OFF (oui c’est le pneu arrière et ça dérape), soit il roule, soit il dérape, et cela est plutôt désagréable, surtout en passage humide et sur des modules en bois. 

À comparer avec un Big Betty, la version de Schwalbe est plus efficace et amène un meilleur grip donc un meilleur freinage en entrée de virage.

Nous pouvons vous conseiller un montage de deux Kryptotal avant et arrière si vous ne faites que de la DH ou du BikePark. Le Front aura de meilleures performances en freinage. 

Le débourrage n’est quant à lui pas des plus efficaces. Sans doute à cause de la terre un peu collante du Vercors, mais ces pneus ont tendance à se remplir de boue très facilement dans les parties sans trop de vitesse. 

Les relances ne sont pas non plus faciles car ces pneus assez lourds sont très difficiles à emmener et demandent plus d’efforts en sortie d’épingles pour reprendre de la vitesse. 

Le poids de ce pneu est à souligner (1290 g par pneu). Les Continental Gravity sont donc les plus lourds sur le marché. Ce surpoids lui enlève un peu d’agilité en comparaison des Griffus mais il découpe bien mieux la piste car la carcasse absorbe mieux toutes les aspérités du terrain. Un changement de trajectoire soudain sera plus difficile. 

Pneu Kryptotal Continental

Conclusion suite au test des pneus Kryptotal Continental

Nous avons pu aussi tester ces pneus dans des conditions qui ne leur sont pas favorables, sur le terrain de XC, The Breizh London, le terrain de Julie Bresset en Bretagne. Nous avons pu faire quelques boucles de ce terrain super technique et particulièrement incroyable ! 

Les Kryptotal restent toujours assez difficiles à relancer mais une fois qu’ils ont pris un peu de vitesse, ces pneus restent assez roulants. Ils sont particulièrement utiles et faciles à rouler dans les zones techniques et les descentes engagées. Du côté du roulage en montée, ils amènent pas mal de grip notamment dans les montées techniques et les fameux virages de ce circuit de coupe de France. 

Alors oui, on a emmené un pneu en carcasse DH sur ce circuit, mais certains passages et certaines lignes restaient vraiment intéressantes à essayer et à rouler.

En conclusion, je vous conseille vivement cette monte pour un usage enduro / DH ou VTTAE. Ils offrent un super grip et une durée de vie très intéressante pour du VTTAE ou un usage Bikepark intensif. 

Pour un usage avec plus de pédalage, il faudra partir sur des carcasses plus légères qui pourront s’emmener beaucoup plus facilement mais qui resteront tout aussi sympa et facile à rouler.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *