Les avantages de passer au tubeless sur son vélo de route-

Dans le cadre de notre guide complet sur le montage tubeless, voyons ensemble les caractéristiques des pneus tubeless vélo route et les principaux produits pour passer à cette technologie.

Les pneus tubeless sont largement démocratisés en VTT, pas seulement en compétition mais également chez les pratiquants loisir sportif. Cette technologie est apparue plus tard sur la route. Shimano et Hutchinson ont mis les premières solutions sur le marché en 2006 mais l’adoption par les cyclistes routiers plus conservateurs que les VTTistes n’a pas été rapide. Depuis les débuts, l’offre de pneus comme de roues s’est considérablement étoffée, notamment ces trois dernières années. Elle permet de trouver aisément des produits adaptés à ses besoins. Les retours d’expériences sur le tubeless route se montrent également convaincants. Cette technologie se démocratise donc actuellement sur les vélos de route.

 

 

Kit tubeless Schwalbe

 

Différence entre montage tubetype, tubeless et TLR des pneus vélo route

Quelle différence entre un pneu route tubetype et un pneu tubeless ?

Un pneu tubetype est un pneu traditionnel qui nécessite d’être monté avec une chambre à air pour obtenir la pression d’air voulue. C’est le type de pneu que l’on connaît tous et qui est d’ailleurs encore le plus utilisé.

Le pneu tubeless se passe, lui, de chambre à air et nécessite donc d’être étanche. Il doit avoir un certains nombres de pièces spécifiques tubeless. Il doit être couplé à une jante étanche et une valve spécifique. Les tringles d’un pneu tubeless vélo route sont spécifiques afin de garantir un bon maintien dans la jante.

>>> A LIRE AUSSI : Quel pneu choisir pour de l’ultra cyclisme, tubeless ou tubetype ?

Quelle est la différence entre le Tubeless Ready et le tubeless route ?

 

 

Pneu vélo route tubeless Mavic

 

Un pneu tubeless est étanche sans liquide préventif alors qu’un pneu Tubeless Ready route nécessite l’utilisation de liquide préventif pour réaliser l’étanchéité. Ce liquide remplit deux tâches : étanchéification et prévention anti-crevaison. Le pneu n’a donc pas nécessairement besoin d’être étanche puisque l’on y ajoute dans tous les cas du liquide préventif pour son rôle anti-crevaison. En VTT, le Tubeless Ready (TLR) est donc devenu plus populaire que le tubeless puisqu’il permet d’obtenir le même résultat pour un poids inférieur.

>>> A LIRE AUSSI : Veloflex et ses pneus en « open tubular », entre boyau et tubeless

 

 

Pneu vélo route tubeless Schwalbe

 

Plus souvent, le poids économisé par l’absence de sous-couche d’étanchéité est transféré sur un renfort en matériaux spécifique au niveau des flancs et / ou de la bande de roulement. Sur route, on trouve à peu près autant de pneus tubeless que de Tubeless Ready. Ce qui est logique puisque le tubeless est généralement plus facile à monter, il rassure donc les cyclistes qui font la transition sur ce type de montage.

 

>>> A LIRE AUSSI : Tout savoir sur les différences tubetype / TLR / TL

Caractéristiques des pneus route Tubeless Ready / tubeless

Les qualités des pneus de route TLR / tubeless sont très intéressantes.

La réduction considérable du risque de crevaisons est le plus gros avantage. Il n’y a plus aucun risque de pincement de la chambre à air puisqu’il n’y en a plus. La seule chose que vous pouvez éventuellement pincer est le pneu lui-même, mais soyons clairs il faut beaucoup de malchance pour pincer un pneu sur un vélo de route.

Avec un pneu tubeless vélo route ou tubeless ready, vous réduisez également considérablement le risque que de crevaisons par perforation et par déchirure. Le liquide préventif et d’étanchéité fonctionne beaucoup mieux dans un pneu que dans une chambre à air. De plus, un pneu tubeless vélo route est généralement plus robuste qu’un pneu tubetype. Le liquide anti-crevaison va venir colmater les perforations instantanément ou après seulement quelques tours de roues.

 

 

Pneu vélo route tubeless Continental GP5000

 

>>> A LIRE AUSSI : Test des nouveaux pneus Continental GP 5000 Tubetype et Tubeless

 

Se passer de chambre à air permet d’éviter les frottements internes. Ceci procure au pneu tubeless une meilleure déformation pour un comportement plus sain. C’est ce qui explique l’intérêt des chambres à air en latex en compétition. Mais ce type de montage possède des inconvénients importants par rapport au tubeless, notamment en terme de résistance face aux crevaisons.

Le très faible risque de pincement et l’excellent comportement à la déformation engendrent d’autres atouts aux pneus tubeless. Tout d’abord, l’amélioration du confort est flagrante. Les qualités d’amortissements du pneu sont supérieures : meilleure réactivité face aux irrégularités de la route et un comportement très sain. De plus, il est possible de gonfler à une pression plus faible puisqu’on est libéré des risques de crevaisons par pincement.

>>> A LIRE AUSSI : On a testé un nouveau pneu léger et souple, le Schwalbe Pro One

La meilleure déformation et la pression d’air réduite offrent un grip supérieur au pneu tubetype. Ceci représente un avantage certain lors des freinages ainsi qu’en courbe. La sécurité et les performances sur terrain technique (descente, virage serré, gravier) sont améliorées.

 

 

Schéma de résistance au roulement pneu tubeless
Source : Bicycle Rolling Resistance

 

 

 

Détails techniques tubeless et tubetype
Source : Bicycle Rolling Resistance

 

>>> A LIRE AUSSI : Les 5 fonctions principales que doit remplir un pneu vélo

Enfin au niveau du rendement, les pneus tubeless sont meilleurs que les pneus tubetype. Ceci est vrai sur un banc d’essai (voir test ci-dessus) même si l’écart est minime. En pratique, l’écart est plus important puisqu’il est rare que le revêtement des routes sur lesquelles nous roulons soit parfait. Plus la route est en mauvais état, plus un pneu tubeless domine un pneu tubetype. Le poids de l’ensemble roues + pneus reste plus ou moins équivalent à l’équivalent en tubetype + chambre à air standard (ou à peine un peu plus lourd avec le liquide préventif).

>>> A LIRE AUSSI :  Quelles sont les caractéristiques principales des pneus vélo route ?

A quelle pression gonfler un pneu tubeless vélo route ?

 

 

Quelle pression pour un pneu route tubeless

 

Clairement, vous pouvez gonfler moins fort un pneu tubeless qu’un pneu tubetype. Logiquement, les avantages du tubeless : confort, grip, rendement, résistance à la crevaison sont encore plus importants sur les routes de campagne sur lesquelles ils permettent de moins subir la rugosité du bitume. Vous pouvez vous fier au tableau de pression d’air ci-dessus pour le gonflage de vos pneus. Si vous êtes en pneus de section plus importante type 28 mm, vous pouvez descendre encore un peu en pression. Si vous faites partie de ceux habitués à rouler à 10 bars, vous pouvez tout à fait apprécier le tableau de pression à la hausse dans un premier temps.

 

Quel équipement est nécessaire pour passer au tubeless ?

Tout d’abord, il vous faudra des jantes compatibles. Celles-ci doivent comporter une gorge spécifique afin de garantir le bon maintien du pneu. Les fabricants de jantes et de roues indiquent si la jante est compatible par la mention Tubeless Ready ou Tubeless (également appelé UST). Dans le cas d’une jante Tubeless Ready, il vous faudra un fond de jante tubeless si celui-ci n’est pas déjà installé sur les roues. Si les roues sont tubeless, elles sont déjà étanches et n’ont pas besoin de ce fond de jante.

 

 

Kit préventif tubeless

 

Il faut également une paire de valves tubeless afin de garantir l’étanchéité et de permettre le gonflage du pneu.

 

Enfin, du liquide préventif et d’étanchéité. Il est facultatif dans le cas d’un pneu tubeless vélo route, nous conseillons tout de même d’en ajouter afin de bénéficier des avantages de sa protection anti-crevaison. Il est en revanche impératif dans un pneu Tubeless Ready ! Une dose de 25-30 ml par pneu est suffisante pour un pneu route. Nous conseillons vivement d’opter pour le Notubes Race Sealant. Du fait de ses gros cristaux, il sera plus efficace à haute pression. Là où les autres liquides préventifs seront ejectés hors du pneu, il viendra colmater la perforation.

Et bien sûr, des pneus route Tubeless Ready ou des pneus route tubeless. Vous pouvez tout à fait utiliser un pneu TLR sur une jante tubeless et inversement. Jantes et pneus TLR et tubeless sont inter-compatibles.

Réparation en cas de crevaison en Tubeless Ready ou pneu tubeless

La majorité des crevaisons sont évitées grâce au liquide préventif, toutefois il est toujours possible de subir des crevaisons.

Effectivement, dans le cas de grosses coupures ou de trous supérieurs à 5 mm, le liquide préventif ne sera pas en mesure de colmater. La procédure de réparation est alors identique à un pneu tubetype classique. Il faut d’abord ouvrir le pneu puis retirer la valve tubeless et mettre une chambre à air pour finir la sortie.

 

 

Kit réparation pneu tubeless

 

Une fois de retour à la maison, il est possible de réparer le pneu Tubeless Ready / tubeless. Ceci est peut-être même plus simple que de réparer une chambre à air. Une fois le pneu bien nettoyé à l’endroit de la perforation, il suffit d’apposer une rustine spécifique. Il existe des kits de rustines pour pneus tubeless route : le kit Hutchinson Rep’air, ou celui de Velox.

La meilleure façon d’améliorer son vélo de route ?

Le prix du pneu en lui-même est légèrement plus élevé que les pneus traditionnels mais ses avantages en valent largement le coût. Il vous faut en revanche être équipé de roues compatibles avec cette technologie, soit Tubeless Ready, soit tubeless. Peut-être que vos roues le sont déjà ! Dans le cas contraire pourquoi ne pas sauter le pas au prochain changement ?

Côté montage, rien d’insurmontable avec une bonne pompe à pied surtout si vous optez pour la technologie tubeless, ce qui peut être une bonne première expérience avant d’oser le pneu TLR.

Le tubeless combine alors beaucoup d’avantages : résistance aux crevaisons, confort, grip et rendement. Certes, ce n’est pas le tout meilleur sur ce dernier point puisque les pneus tubetype avec chambre à air light ou en latex seront un peu plus performants. Mais ce n’est pas le dernier non plus, puisqu’il fait mieux qu’un montage tubetype + chambre à air standard. L’écart en terme de résistance à la crevaison, de grip et de confort avec les autres technologies est clairement perceptible.

Si vos roues sont compatibles TLR ou tubeless, le passage à cette technologie aura un effet significatif sur le comportement de votre vélo pour un coût très raisonnable.

>>> A LIRE AUSSI : Tour de France : match entre les principaux fabricants de pneu

[Article publié le 1er avril 2019 et mis à jour le 1er juillet 2021]

 

 

 

5 thoughts on “Les avantages de passer au tubeless sur son vélo de route

  • 28 février 2021 at 19:04
    Permalink

    et bien moi je roule en tubless route depuis déjà 10 ans. au sein de mon club je vante les tubless et on est de plus en plus nombreux et donc moins de crevaison et de temps de perdu. Depuis quelque année où la concurrence devient plus sévère , les fabriquants rivalisent d’ingéniosité et de plus les tarifs baissent. au début je ne roulais qu’en Hutchinson mais maintenant le vrai choix est là. J’en suis à ma 3ème paire de roues tubless (la 1ère une DT SUISS 1700 TRICON crevé 2 fois et réparation à la maison, la 2ème Fulcrum racing 0 compétizionne 3 crevaisons (idem) et la dernière une paire de roue artisanale. bref le bonheur

    Reply
  • 1 février 2021 at 20:38
    Permalink

    brigitte c’est très bien le tubeless, il faut juste savoir bien choisir ses pneus et éviter de faire le mongole avec

    Reply
  • 10 mars 2020 at 18:09
    Permalink

    Bonjour
    J’ai un vélo de cycle -cross avec des roues Stans notubes ZTR grail
    Je souhaite monter des pneus challenge Grifo et mettre des chambres à air
    Votre avis sur ce montage m’intéresse
    Sportivement
    Alfred Hamm

    Reply
  • 8 janvier 2020 at 22:42
    Permalink

    Bonjour,
    cela fait 2ans que je suis en tubeless ready et je suis beaucoup moins enthousiaste que vous ,non pas sur les performances mais sur le côté dépannage au bord de la route , montage d’un nouveau pneu (chez soi) et entretien avec cette obligation de remettre du liquide ou…de tout démonter parce que le liquide a bloqué la valve !
    Bref, pour moi, vivant en appartement et ayant jusqu’à présent fait seule les changements / réparations de pneus, l’achat du tubeless a surtout signifié beaucoup plus de passages chez le vélociste :-(( :-((.
    Résultat : JE REGRETTE MES ANCIENS PNEUS A CHAMBRES !!!
    Bien cordialement,
    b.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *