Blog-Couverture-lache

2 commentaires

Comment monter un pneu Tubeless / Le pneu est trop lâche

Ce tuto fait suite à l’article sur le montage des pneus tubeless que vous pouvez consulter si ce n’est déjà fait. Vous y trouverez un préambule sur l’étanchéité de votre jante et de votre pneu ainsi que le tutoriel pour le montage de la première tringle du pneu sur votre jante.   Nous allons traiter ici le cas particulier du cas de montage pneu tubeless trop lâche sur la jante, qui rend plus difficile la mise en pression du pneu à cause d’une étanchéité moins bonne (espace entre …

Ce tuto fait suite à l’article sur le montage des pneus tubeless que vous pouvez consulter si ce n’est déjà fait. Vous y trouverez un préambule sur l’étanchéité de votre jante et de votre pneu ainsi que le tutoriel pour le montage de la première tringle du pneu sur votre jante.
 
Nous allons traiter ici le cas particulier du cas de montage pneu tubeless trop lâche sur la jante, qui rend plus difficile la mise en pression du pneu à cause d’une étanchéité moins bonne (espace entre le pneu et la jante). C’est un cas qui peut se présenter à vous selon des paramètres que vous ne maîtrisez pas. Effectivement, suivant les marques, les modèles, les séries, les tolérances de fabrication ou encore les tensions de rayons, les diamètres des pneus et jantes seront légèrement différents ; ce qui rend le montage tubeless plus aléatoire que le montage à chambre-à-air. Mais rien ne sert de s’énerver, mieux vaut suivre une méthodologie adaptée et approuvée…
 
Préalable :
Votre jante est étanche, équipée d’une valve tubeless et la première tringle de votre pneu tubeless / tubeless ready est montée très facilement sur votre jante et a même du mal à y rester. Il est temps de passer au montage de la deuxième tringle avant de passer à l’étape du gonflage.
 
Installation du pneu sur la jante, mise en place de la 2ème tringle :
 
1a/ L’installation de la seconde tringle du pneu entre les crochets de la jante est très facile à réaliser et ne nécessite pas de méthodologie particulière.
 
2a/ Ne placez pas les tringles dans le creux de la jante, le pneu étant déjà « grand » par rapport à la jante.
 

 
3a/ Une fois le pneu fermé, dévissez l’obus de la valve.
 

 
4a/ Introduire par la dose de liquide préventif par la valve grâce à une seringue d’injection. On ne la verse par le flanc car la tringle ne tiendra pas en place sur la jante lors de l’opération et une fois le liquide préventif versé, le pneu sera plus délicat à fermer proprement.
 

 
Gonflage : Maintenant, le plus dur est à venir !
 
1b/ Tirez sur les flancs de votre pneu sur tout le diamètre de votre roue afin de les rapprocher des crochets de la jante. Le but est de réduire l’espace entre la tringle et la jante (dû au fait que le pneu est lâche sur la jante) car un trop gros espace empêchera le pneu de monter en pression.
 

 
2b/ Munissez-vous de votre appareil de gonflage, haut volume de préférence type pompe tubeless, un compresseur ou encore mieux, une pompe compresseur. Une pompe inadaptée peut être source d’échec dans le montage de votre pneu.
 

 
3b/ Si les tringles du pneu ne montent sur la jante au gonflage, il faut réitérer l’opération 1b, vous munir d’un appareil de gonflage plus performant ou vous faire aider par une autre personne.
 
4b/ Voici l’opération à réaliser par votre assistant si le pneu n’a pas pris la pression à l’étape précédente : valve en haut (opposé au sol), il faut appuyer sur le pneu aux alentours de la valve afin d’y améliorer le contact pneu/jante et donc l’étanchéité. Une fois les tringles à proximité de la valve montées dans les crochets de la jante, la mise en pression du reste du pneu sera plus facile.
 

 
5b/ Soyez attentif aux fuites d’air peuvent parfois apparaître pendant l’opération 5 dans le cas des pneus Tubeless ready et c’est tout à fait normal. Dans ce cas, identifiez le(s) trou(s) et faites en sorte que du liquide préventif viennent en contact avec le(s) trou(s) puis secouez la roue. Bouchez ainsi le(s) trou(s) l’un après l’autre.
 

 
6b/ Finalisez l’opération de gonflage en contrôlant la mise en place des tringles dans les crochets de la jante. Normalement, elle se fait bien. Quoi qu’il en soit, ne dépassez pas la limite de pression autorisée à la fois par votre jante et par votre pneu (indiquée sur chacun).
 
7b/ Le pneu est bien en place. Si non, attendez 1 ou 2 minutes que la pression d’air face effet naturellement.
 
8b/ Retirez l’appareil de gonflage de la valve.
 
9b/ Placez votre doigt sur la valve pour conserver suffisamment d’air dans le pneu pour qu’il ne déclipse pas des crochets de la tringle, puis revissez l’obus sur la valve.
 

 
10b/ Connectez à nouveau votre appareil de gonflage sur la valve et ajustez la pression à la valeur désirée.
 
11b/ Fermez l’obus de la valve pour éviter les fuites d’air.
 
 
 

No related posts.

LE / LES COMMENTAIRES

  1. Le HORNY

    Bonjour,
    Le pneu monté est extremement difficile à enlever.A l’inverse, il est très facile à remonter, mais quasiment impossible à appliquer complètement sur la jante manuellement, même pas la première tringle, pourtant facile à manipuler.
    Solution?
    Merci
    Cordialement

    • Le admin

      Bonjour,

      Nous vous remercions pour votre sollicitation.

      Le problème peut venir de vos jantes, en effet elles peuvent avoir des bords trop hauts et une largeur interne trop grande.

      Nous vous invitons à vérifier la compatibilité de votre pneu avec votre jante.

      Pour cela, voici un article susceptible de vous aider : https://www.cycletyres.fr/blog/quelle-taille-de-pneu-pour-vos-jantes.html

      Nous restons à votre disposition,

      Sportivement,
      l’équipe Cycletyres.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*



Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>