Test des pneus cloutés Schwalbe Marathon Winter Plus-

Avec l’arrivée de la neige courant décembre, les choses se compliquent à vélo. J’ai donc voulu installé des pneus cloutés sur mon gravel. Je ne voulais pas me priver de rouler à vélo sur mes trajets entre la maison et le bureau. La météo prévoyait de fortes chutes de neige et donc du verglas, même sur Milan. Cycletyres m’a donc envoyé une paire de pneus à clous, les Schwalbe Marathon Winter Plus version tubetype afin de les tester.

A réception, la neige avait fondu et s’était transformée en glace. Je les ai donc testés sur la route verglacée du bureau et sur la piste de ski de fond de Brinzio. Elle possède de la neige tout l’hiver.

Quel pneu clouté Schwalbe choisir pour voyager en toute sécurité ?

Faisant partie de la gamme Marathon, les Schwalbe Marathon Winter Plus sont des pneus cloutés parfaits pour faire du vélo en hiver. Avec une forte résistance à la crevaison, ils possèdent une longue durée de vie. Ils possèdent une sous couche en caoutchouc de 5 mm ainsi qu’une bande réfléchissante sur les flancs et une bande rugueuse au-dessus pour les dynamos.

La partie cloutée des pneus se caractérise par des clous avec un noyau carbure de tungstène. Ce qui leur confère une durée de vie plus longue sur asphalte. Le nombre de clous varie selon la taille de la roue. Ici 240 clous pour un 700x35C. Pour information, le pneu sans les clous pèse 150 à 200 grammes de moins. Les flancs Twin Skin apportent une couche supplémentaire de caoutchouc. Cela retarde l’apparition de micro fissures si le pneu est utilisé à très basse pression. La carcasse avec un TPI de 67 est suffisamment performante et confortable pour une utilisation intensive.

>>> A LIRE AUSSI : Quel pneu Schwalbe Marathon est fait pour vous ?

Clou du Schwalbe Marathon Winter Plus

Le test des pneus Schwalbe Marathon Winter Plus

Le montage tubetype des Marathon Winter Plus

Heureusement, je ne suis toujours pas passsé au tubeless sur mon gravel. Ce type de pneu doit obligatoirement être équipé d’une chambre à air car il n’est disponible qu’en version tubetype. Je les ai donc montés avec mes inséparables compagnons d’aventure, les Tubolito. Contre toute attente au vu de la rigidité des tringles, le montage a été rapide sur mes jantes Diverge Praxxis. Le démontage a d’ailleurs été tout aussi rapide. Il est conseillé d’utiliser une paire de gants pour monter les pneus étant donné que les pneus sont très pointus.

La pression recommandée se situe entre 2,5 au plus bas et 6 bars pour la pression maximale.

Par précaution, et afin de vérifier que les clous sont parfaitement ancrés, Schwalbe recommande de rouler les 40 premiers kilomètres sur asphalte. Loin des surfaces très bosselées et des freinages brusques. Alors, après avoir monté les pneus, je suis sorti faire un rodage à travers Milan en empruntant les pistes cyclables et les rues de la ville et de l’arrière-pays.

>> A LIRE AUSSI : L’évolution du pneu gravel de Schwalbe, le G-One RS

Motricité et résistance au roulement parmi les propriétés de ce pneu

J’ai essayé les Marathon Winter Plus après avoir démonté mes WTB Riddler. J’ai été tout de suite surpris par le roulement remarquable sur la route et les pistes cyclables. Bien sûr, les pneus étaient gonflés à une pression maximale de 5 bars sur route. Je suis descendu à 3,5 bars sur neige et glace. Schwalbe indique la possibilité de rouler avec cette pression grâce à la protection Smart Guard de 5 mm d’épaisseur. Elle apporte un avantage significatif en termes de résistance au roulement, par rapport aux autres produits de la même catégorie.

>>> A LIRE AUSSI : Test des pneus de gravel WTB Riddler

Un gros avantage pour ceux qui, comme moi, veulent se rendre au travail à vélo en toute sécurité et habitent dans des endroits soumis à des gelées nocturnes.

En revanche, le poids du pneu (920 grammes) se fait sentir, notamment à l’arrière, dans les montées mais c’est un compromis à accepter pour rouler en toute sécurité.

Pneus cloutés Marathon Winter Plus dans la neige

Un pneu clouté qui s’adapte à plusieurs terrains type gravel

Il convient, tout d’abord, de préciser qu’en virage sur route sèche, vous aurez une impression de légère dérive. Cela s’explique par le fait que la gomme et les crampons ont besoin d’une période de rodage. Au même titre que les pneus hiver d’une voiture. Une fois cette période passée, la perception en roulant change. J’avais une petite appréhension à l’idée d’aborder les virages avec la même agressivité qu’avec des Continental Terra Speed. Le fait est que les clous n’empêchent absolument pas la tenue de route sur asphalte, qu’il soit mouillé ou sec.

>>> A LIRE AUSSI : Des pneus parfaitement adaptés à l’hiver

Alors qu’ils ne m’ont pas convaincu sur la boue de la vallée de l’Olona, ​​j’ai plutôt trouvé un avantage inattendu en termes d’adhérence lorsque je roulais sur des étendues de feuilles en décomposition, certainement car les clous n’ont aucun mal à passer au travers des feuilles pour venir adhérer sur la route.

Puis, j’arrive sur le meilleur des terrains : des plaques de glace et de la neige.

Je suis allé au col de la Motta Rossa à Varese et je me suis lancé sur le chemin qui descend vers Brinzio. Prudent au départ, j’ai ensuite lâché les freins pour rouler comme sur de la route. Le pneu s’est avéré avoir moins d’adhérence aux endroits où la neige avait quelque peu fondu que sur glace, plus dure. Mais si vous n’avez jamais roulé sur glace / neige avec des pneus urbains d’été aussi fins, faîtes le test et comparez, c’est bluffant !

Tôt le matin sur asphalte verglacé, la sécurité était maximale. Et ce, même en virage, là où le verglas recouvre les bandes qui délimitent le bord de la chaussée.

Pour une efficacité optimale sur glace, il vaut mieux réduire la pression maximale. Au contraire, augmentez-la sur chaussée sèche afin d’optimiser vos performances et réduire le bruit causé par le glissement des clous sur la route.

Grande résistance au pincement et à la crevaison

Les pneus Schwalbe Marathon Winter Plus sont, en plus, équipés d’une bande anti-crevaison en kevlar pour apporter plus de sécurité. Niveau 7 sur l’échelle Schwalbe qui va de 1 à 7. Longue durée de vie assurée !

Etant donné que la pression de travail minimale de ce pneu est de 2,5 bars, les pincements et les crevaisons sont pratiquement impossibles. Surtout en prenant en compte l’abondance de matière présente dans le pneu entre la chambre à air et l’asphalte. Cette abondance caractérisée par les flancs Twin Skin mais aussi la protection Smart Guard.

>>> A LIRE AUSSI : Toutes les technologies Schwalbe pour des pneus sans crevaison

Gravel équipé de pneus cloutés

Conclusion du test du Schwalbe Marathon Winter Plus

Si vous êtes un vélotafeur régulier et que vous ne souhaitez pas vous priver de pédaler l’hiver, vous pouvez le faire en toute sécurité avec les Marathon Winter Plus. Pour moi, il n’y a pas d’autre solution viable ni de compromis.

Evidemment, ces pneus (en version tubetype) sont destinés aux personnes qui vivent dans des zones où la neige est susceptible d’être présente.

Sur des pneus de 700x35C et sur une neige fraîche épaise de 5 à 10 cm, vous aurez un peu de mal à tenir la roue avant. Cela est sûrement dû à la section étroite du pneu. Mais, vous vous tiendrez certainement bien plus droit que les piétons ou autres cyclistes qui utilisent des pneus de saison.

Traduit de l’italien : agenda degli appunti

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *