jante-tubeless-mavic

0 commentaire

Comment savoir si ma roue vélo est compatible tubeless ?

Avant l’apparition des pneus vélo tubeless, les choses étaient simples. Il existait des roues à pneus et des roues à boyaux, et les deux standards étaient incompatibles entre eux : impossible de monter un boyau sur une roue à pneu et inversement. Et les roues à boyaux étaient quasiment réservés aux pro de la route.   Les choses se sont compliquées avec la distinction entre pneus vélo tubeless et tubetype. C’est pourquoi nous vous présentons un dossier complet sur le tubeless et le vélo.   Il existe désormais …

Avant l’apparition des pneus vélo tubeless, les choses étaient simples. Il existait des roues à pneus et des roues à boyaux, et les deux standards étaient incompatibles entre eux : impossible de monter un boyau sur une roue à pneu et inversement. Et les roues à boyaux étaient quasiment réservés aux pro de la route.

 

Les choses se sont compliquées avec la distinction entre pneus vélo tubeless et tubetype. C’est pourquoi nous vous présentons un dossier complet sur le tubeless et le vélo.

 

Il existe désormais trois standards qui valent aussi bien pour les pneus que pour les roues de vélo (en dehors des boyaux) : tubetype, tubeless et tubeless ready. Soit potentiellement neuf combinaisons roue-pneu. Étonnamment, toutes les associations sont possibles moyennant des adaptations. Comment reconnaître une roue tubeless ? Comment savoir si une jante est compatible tubeless ? Dans quels cas utiliser un kit de conversion tubeless ? Quelle différence entre tubeless vs tubeless ready ? On vous explique tout sur les compatibilités entre pneus et roues tubeless pour le VTT, le vélo de route et les VAE.

 
 

Comment reconnaître une jante tubeless, tubetype ou tubeless ready ?

 

Lorsqu’on emploie les termes de tubetype, tubeless et tubeless ready, on pense d’abord à distinguer ces catégories de pneus vélos tubeless et tubetype. Mais les trois termes s’appliquent aussi à trois catégories de roues de vélo. Si vous connaissez le modèle de vos roues, la notice du constructeur vous indiquera à quelle catégorie elles appartiennent. C’est la meilleure source d’information pour savoir reconnaître le type de votre roue de vélo.

 

Sinon, deux caractéristiques permettent d’aider à savoir si une jante est compatible avec un pneu tubeless. Ces jantes possèdent deux caractéristiques nécessaires à l’étanchéité d’un montage tubeless. Vous indiqueront la répons, le profil de la jante et le perçage pour les rayons.

 

Premièrement, pour distinguer une jante tubetype d’une jante tubeless ou tubeless ready, il faut observer le profil à l’intérieur de jante. En effet, les jantes tubeless disposent d’un profil spécifique pour assurer un meilleur maintien des tringles du pneu. Chez la plupart des fabricants, une roue tubeless est conçue pour tenir plus fermement les tringles du pneu dans la jante. Les tringles se retrouvent calées dans une épaule ou une gorge avant le creux de jante, ce qui empêche le pneu de bouger même lors de passages appuyés et même à basse pression. Les jantes tubeless permettent ainsi d’éviter non seulement le déjantage du pneu, mais aussi les fuites d’air. Elles contribuent donc à l’étanchéité du système roue-pneu. Mais de plus en plus de constructeurs proposent également des jantes tubeless à parois droites, dites « sans crochets » ou « hookless ». Ces jantes, comme l’indique leur nom, ne possèdent plus du tout de gorge pour les tringles des pneus. Le pneu appuie simplement sur la jante. C’est un système qu’on trouve également sur les voitures. La compatibilité pneu/jante tubeless hookless doit donc être vérifiée précisément au cas par cas, la technologie étant nouvelle en vélo.

 

Deuxièmement, pour connaître la différence entre une jante tubeless d’une jante tubeless ready ou tubetype, il faut observer l’insertion des rayons dans la jante. Une jante traditionnelle est percée pour permettre l’insertion des écrous de rayons. Même pour une jante double paroi, lorsque l’écrou s’insère dans la paroi interne, la paroi externe doit aussi recevoir un perçage pour permettre le passage de l’écrou.

 

Les jantes tubeless ready ont le même type de perçage qu’une jante tubetype traditionnelle. C’est la raison pour laquelle elles doivent recevoir un fond de jante tubeless étanche. Celui-ci n’est pas destiné à protéger la chambre à air comme le fond de jante tubetype classique, mais à garantir l’étanchéité. Une véritable jante tubeless ne reçoit, quant à elle, aucun perçage côté extérieur. Les écrous se vissent directement côté rayons dans des trous filetés dans la paroi intérieure. Chaque marque de roues de vélo développe sa propre technologie. Chez Mavic, les roues tubeless sans trous sont nommées UST (Universal System Tubeless). Chez Fulcrum, vous trouverez l’équivalent avec la technologie MoMag.

 

Profil de jante tubeless idéale pour un pneu Schwalbe tubeless

 

Comment installer un pneu tubeless ou tubeless ready sur une roue de vélo ?

 

Vous savez désormais reconnaître une jante tubeless ou tubeless ready. Mais comment effectuer le montage en tubeless ou en tubeless ready sur chacune des roues de vélo ? La réponse semble évidente : chaque type de jante semble destinée à recevoir un pneu de la même catégorie. On préférera donc mettre un pneu tubeless sur une roue tubeless, un pneu tubeless ready sur une roue tubeless ready et un pneu « ordinaire » avec une roue classique. Toutefois, chacun de ces montages exige différents accessoires. En plus, d’autres combinaisons sont pourtant possibles même si elles ne sont pas forcément optimales. Voici donc un tour d’horizon des montages possibles pour les trois catégories de roues que nous avons distinguées. Et la liste des accessoires indispensables pour installer un pneu tubeless ou tubeless ready.

 
 

Comment installer un pneu vélo sur une jante tubeless ?

 

La roue tubeless est, bien entendu, compatible tubeless, ce qui signifie que l’on peut monter dessus un pneu tubeless directement. Même sans liquide d’étanchéité, pour économiser sur le poids. C’est le montage le plus naturel car il est déjà totalement étanche aussi bien du côté du pneu que de la jante. Le tubeless pur est de plus en plus apprécié en vélo de route pour son poids et pour réduire la résistance au roulement.

 

Une roue tubeless est aussi compatible avec un pneu tubeless ready, mais il faudra remplir celui-ci avec une certaine quantité de liquide d’étanchéité car le pneu tubeless ready n’est pas naturellement étanche. On pourra cependant préférer ce montage pour bénéficier des qualités d’un pneu tubeless ready par rapport à un pneu tubeless (poids, confort, adhérence, …) Les pneus tubeless ready sont de plus en plus courants sur le marché, pour leur polyvalence d’installation.
Enfin, il est également possible de monter un pneu tubetype sur une jante tubeless. Mais il faudra en général ajouter une chambre à air. La plupart des pneus tubetype sont en effet trop poreux pour qu’un liquide d’étanchéité soit vraiment efficace. De plus, leurs talons ne sont pas non plus étudiés pour garantir une bonne étanchéité même avec le profil spécifique des jantes tubeless.

 
 

Quel pneu vélo choisir pour une roue tubeless ready ?

 

Les roues tubeless ready sont « compatible tubeless » : on peut y installer un pneu tubeless ou tubeless ready. Tubeless ready et compatible tubeless ont le même sens. Dans les deux cas, il faudra cependant «étanchéifier» la jante tubeless ready pour une installation du pneu sans chambre à air. La roue tubeless ready permet l’installation du pneu tubeless ou tubeless ready en ajoutant un fond de jante spécifique étanche et du liquide préventif. On peut aussi acheter un kit de conversion tubeless, qui contient aussi les valves tubeless nécessaires au montage.

 

À noter que même en cas de montage d’un pneu tubeless sur une jante tubeless ready, le liquide préventif est nécessaire (éventuellement en moindre quantité). En effet, celui-ci sert aussi à compléter l’étanchéité du fond de jante et pas seulement du pneu. Ce montage est donc moins intéressant car il ne permet pas de bénéficier de la qualité principale d’un pneu tubeless (l’étanchéité) tout en faisant subir ses contraintes de poids et de manque de souplesse.
Un pneu tubeless ready sur une jante tubeless ready est donc le montage idéal, utilisé notamment en VTT. On utilise le plus souvent une roue VTT tubeless ready avec un pneu VTT tubeless ready de façon à profiter aussi des propriétés anticrevaison du liquide d’étanchéité.

 

>> A LIRE AUSSI : comment réparer un pneu VTT tubeless ?

 

Comme pour une jante tubeless, on pourra aussi monter un pneu tubetype, mais en ajoutant une chambre à air.

 
 

Peut-on installer un pneu tubeless sur une roue vélo ordinaire ?

 

Une roue de vélo ordinaire n’est pas prévue pour un montage tubeless ou tubeless ready. A priori, il ne s’agit pas d’une jante compatible tubeless. En effet, le profil de la jante « classique » n’assure pas une étanchéité et ni maintien suffisants pour un montage sans chambre à air. On peut cependant parfois remédier à ce problème en posant un flap sur le fond de jante. Cet accessoire donne un meilleur appui à la tringle du pneu et permet d’éviter le risque de déjantage tout en garantissant l’étanchéité. Certains flaps comme les flaps Notubes ont une valve soudée, ce qui résout au passage le problème de l’étanchéité au niveau du trou de valve.

 

Un tel montage a l’avantage de rendre vos roues « compatibles tubeless » même si elles sont tubetype pour un coût minimal. En plus du flap, le liquide d’étanchéité est absolument nécessaire pour un tel montage.

 

Flap Notube Tubeless

 

Attention cependant car toutes les jantes tubetype ne supportent pas un tel montage, qui est loin d’être optimal. Avant de vous lancer dans une telle expérience, vérifiez sur la notice du flap s’il est compatible avec votre jante. Si l’information n’est pas indiquée, vous risquez des fuites d’air et au pire un accident à la suite d’un déjantage. Il reste donc toujours préférable d’utiliser un pneu tubetype sur une jante tubetype. Ou sinon n’importe quel type de pneu vélo (tubeless ou tubeless ready) du moment que l’on y ajoute une chambre à air.

 

La meilleure solution demeure d’utiliser le pneu du même type que votre roue de vélo : c’est le montage optimal pour lesquels le pneu et la jante ont été créés. Et de même, la meilleure façon de reconnaître le type de jante tubeless ou tubetype des roues du vélo demeure de vérifier auprès du constructeur de la roue.

 

>> A LIRE AUSSI : comment monter un pneu vélo tubeless ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*



Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>