homme-qui-fait-de-la-dh-avec-des-pneus-schwalbe

0 commentaire

Quelles sont les caractéristiques d’un pneu DH ?

Suite à notre dossier sur le choix d’un pneu VTT selon sa pratique, découvrez les caractéristiques d’un pneu DH. La DH ou downhill est une discipline du VTT qui se pratique en station l’été ou sur des pistes techniques et engagées avec un profil exclusivement descendant. Les pneus VTT pour la DH sont très sollicités et doivent résister aux exigences des sentiers les plus engagés. Davantage qu’un autre pneu, les pneus de descente doivent apporter sécurité, adhérence, absorption des chocs mais aussi résistance à la crevaison, longévité et …

Suite à notre dossier sur le choix d’un pneu VTT selon sa pratique, découvrez les caractéristiques d’un pneu DH. La DH ou downhill est une discipline du VTT qui se pratique en station l’été ou sur des pistes techniques et engagées avec un profil exclusivement descendant. Les pneus VTT pour la DH sont très sollicités et doivent résister aux exigences des sentiers les plus engagés. Davantage qu’un autre pneu, les pneus de descente doivent apporter sécurité, adhérence, absorption des chocs mais aussi résistance à la crevaison, longévité et robustesse. Afin de parvenir à ce résultat, de nombreuses caractéristiques ont été développées et optimisées.

 

Voici les principales caractéristiques d’un pneu DH que nous allons aborder :

Les différentes couches d'un pneu DH

 
 

Les dimensions d’un pneu vélo DH

 

La dimension d’un pneu joue un rôle clé dans son fonctionnement, il ne faut donc pas la négliger. Pour rappel, il est possible de trouver des pneus VTT de DH en 24 pouces, 26 pouces, 27.5 pouces et 29 pouces à choisir en fonction de la taille des roues de son vélo. Plus les roues sont grandes, plus la prise de vitesse, la stabilité et l’absorption des chocs sera facilitée, cependant les grandes roues sont plus lourdes et augmentent l’inertie, le vélo est donc moins joueur et plus difficile à bouger. Toutefois ce n’est pas tant le diamètre des pneus qui nous intéresse ici mais plutôt leur largeur. Généralement comprise entre 2.40 et 2.60, la section d’un pneu DH est plus importante que celle des autres pneus VTT. Les raisons sont simples, si on augmente la surface de contact avec le sol on augmente proportionnellement l’adhérence. Cela permet également d’obtenir un volume d’air plus grand ce qui permet de baisser la pression des pneus, favorisant là encore l’accroche. La surface plus large offre aussi l’espace pour loger plus de crampons.

 
 

La carcasse d’un pneu Downhill

 

La carcasse d’un pneu est comme son ossature. Elle est sous la chape et elle permet d’obtenir un pneu plus ou moins souple. Comment ? Cette carcasse est composée de fils de nylon ou de coton tressés. La qualité de ces fils est variable, ils peuvent être plus ou moins épais et le tressage peut être plus ou moins serré, c’est ainsi que l’on peut jouer sur la souplesse et la déformation d’un pneu. La souplesse de la carcasse est communiquée via le nombre de TPI. Il indique le nombre de fils par pouce. Plus le nombre de TPI est élevé, plus la carcasse du pneu est souple, ce qui lui permet d’avoir une meilleure déformation et d’épouser le sol afin d’améliorer la motricité, le confort et l’adhérence, mais attention, la carcasse devient alors aussi plus fragile. Pour les pneus de DH il a donc fallu que les marques adaptent cette technologie à la pratique sur sentiers engagés. Les pneus de descente ont en général une carcasse de 60-70 TPI qui leur permet d’être suffisamment robustes comme la marque Maxxis avec son pneu High Roller II en carcasse EXO 60 TPI. Afin de ramener du confort et de l’adhérence, les marques proposent des pneus à double pli (dual-ply), comme le pneu Maxxis Assegai en carcasse Wide Trail (WT) qui superpose deux nappes de 60 TPI pour obtenir en pneu avec une carcasse de 120 TPI sans augmenter la fragilité du pneu. Chez Michelin le pneu Michelin DH 34 BikePark propose une technologie Down Hill Shield et quatre nappes de 33 TPI.

 

À ce tressage s’ajoute une nappe de renfort qui sera prise dans le tissage de la carcasse. On parle alors de flancs renforcés ou de protection latérale. L’objectif est de protéger le pneu des déchirures courantes en DH.

Comparatif entre une carcasse de pneu VTT standard et une carcasse haute densité.

 
 

La chape et les tringles d’un pneu DH

 

La chape est la partie qui recouvre la carcasse. Sa composition varie en fonction des marques et des caractéristiques que l’on veut donner au pneu. La base de ce mélange se fait autour du caoutchouc auquel on ajoute des composés chimiques afin d’influer sur la densité, l’usure, l’adhérence ou encore la résistance au roulement. C’est grâce à ces mélanges que l’on peut obtenir un pneu DH pour terrain sec ou un pneu DH performant dans la boue par exemple. Ces dernières années la chape a été au centre des recherches, les grandes marques ont développé des chapes de différentes duretés en fonction de la zone du pneu, permettant ainsi de maximiser l’action de chaque zone sans compromis.

 

La chape est maintenue dans la jante grâce aux tringles. Il existe deux types de tringles :

 

      • Les tringles rigides constituées avec de l’acier qui rigidifie la structure du pneu. Elles sont le plus souvent utilisées sur les pneus entrée de gamme pour les autres pratiques. Cependant dans les disciplines engagées comme l’enduro et la DH de nombreux pratiquants les préfèrent car elles évitent le déjantage. Des modèles très réputés comme le pneu Schwalbe Dirty Dan utilisent des tringles rigides.

 

      • Les tringles souples fabriquées avec du Kevlar permettent d’obtenir un pneu plus léger, plus facile à monter et plus souple. Ces tringles sont utilisées sur de nombreux modèles de pneu DH comme le pneu Maxxis Minion DHF.

 

Les tringles sont thermocollées pour une meilleure adhésion avec la gomme. Si le pneu est tubeless ou tubeless ready, c’est aussi la tringle du pneumatique qui garantit l’étanchéité entre la jante et le pneu.

 

Les pneus tubetype, tubeless/tubeless ready en DH :

En DH, les pneus tubeless ready sont les plus couramment utilisés. En effet, pour maximiser l’adhérence si importante en descente il est recommandé de rouler avec une pression de pneu assez basse. C’est pourquoi le montage tubetype avec une chambre à air est moins adapté car il va accroître le nombre de crevaisons notamment par pincement. Pendant longtemps en DH, le tubetype était préféré car le risque de déjantage était élevé avec le tubeless ready mais les technologies actuelles ont résolu ce problème.

 

>> A LIRE AUSSI : quelle différence entre pneus vélo Tubeless Ready, Tubetype et Tubeless

 
 

Les crampons et la gomme d’un pneu DH

 

Le dessin des crampons et la gomme utilisée sont primordiaux en descente. Le profil d’un pneu de DH se décompose en deux parties, les crampons de la bande de roulement et les crampons latéraux.

 

      • Les crampons de la bande de roulement ont pour objectif d’apporter de l’adhérence, de limiter la résistance au roulement mais surtout d’accompagner et de donner de la puissance au freinage.

 

      • Les crampons latéraux ont un rôle clé en DH, celui d’assurer l’adhérence en courbe tout en offrent un appui sécurisant.

 

Les crampons ont des usages différents en fonction de leur forme, de leur hauteur, de leur espacement, de leur angle, de leur dureté, de leur nombre. Bien que chaque marque propose son propre dessin on retrouve généralement pour les pneus de DH :

 

      • Sur la bande de roulement des crampons plus bas légèrement inclinés pour diminuer la résistance au roulement ainsi que des pavés rainurés qui vont se déformer facilement pour suivre le terrain et garder l’adhérence.

 

      • Les crampons latéraux sont plus hauts afin de mieux s’ancrer dans le sol et rainurés pour maximiser l’adhérence même lors d’une prise d’angle importante.

 

Profil des crampons des pneu VTT Maxxis Assegai et Schwalbe Magic Mary

 
 

Pour les pneumatiques DH il faut être particulièrement attentif au sens de montage car les crampons qui aident au freinage et les crampons directionnels ne peuvent pas être efficaces à l’envers. Il en va de même pour le respect des préconisations de montage du pneu à l’avant ou à l’arrière, car ils n’ont pas la même fonction ni les mêmes crampons.

 

Les pneus sont également catégorisés par type de terrain. En DH, on utilise généralement des pneus mixtes qui sont efficaces sur terre, pierres, racines et quasi toutes les conditions de sec à meuble. En effet, en descente on rencontre une variété importante de terrains et de conditions, il n’est donc pas nécessaire, hormis en compétition d’opter pour des pneus pour terrain compact ou meuble qui sont très spécifiques. Les pneus boue sont aussi particulièrement appréciés pour des conditions extrêmes car leurs crampons hauts et espacés permettent d’aller chercher le grip sous la boue tout en évitant le bourrage des pneus.

 

>> A LIRE AUSSI : comment choisir le bon pneu de DH

 

La gomme employée pour les crampons permet différentes performances selon ses caractéristiques. Chaque marque développe sa propre gomme et la nomme, il y a donc un nombre de gomme très important même dans la famille des pneus DH. Voici les plus utilisées pour les pneus de descente :

 

      • Schwalbe propose trois types de gomme ADDIX, Ultra Soft qui est la plus couramment utilisée comme pour le pneu Schwalbe Magic Mary, Soft qui est un composé plus ferme à destination des pneus arrière et Performance Bikepark qui est plus dur et donc plus résistant à l’usure.

 

      • Maxxis offre le plus grand choix de gomme, mais pour la gamme DH les plus répandues sont la 3C MaxxGrip comme pour le pneu Maxxis Assegai, la Dual comme pour le pneu Maxxis Minion et la Single avec le Super Tacky comme le pneu Maxxis Shorty, qui est le plus souple des pneus de la gamme.

 

      • Michelin utilise sa gomme Magi-XDH à retrouver par exemple sur le pneu Michelin DH 22. Elle offre une excellente adhérence nécessaire à la descente, mais aussi un rebond lent et une bonne capacité de déformation.

 

>> A LIRE AUSSI : Michelin, le retour des pneus DH

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*



Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>