Continental Grand Prix 5000 tubetype

On a testé : les nouveaux Continental GP 5000 et GP 5000 TL

On ne présente plus le Continental Grand Prix 4000 qui fait office de référence en terme de pneu vélo route depuis ses premiers tours de roues ainsi que dans l’ensemble de ses évolutions jusqu’au dernier modèle en date : le GP 4000 S II. A la fois rapides, robustes, sécurisants et durables, seul un léger manque de confort pouvait éventuellement leur être reproché. Convaincue qu’il était possible de proposer un pneumatique encore plus abouti, la firme Allemande a visiblement effectué de gros travaux R&D.     Certes le …

On ne présente plus le Continental Grand Prix 4000 qui fait office de référence en terme de pneu vélo route depuis ses premiers tours de roues ainsi que dans l’ensemble de ses évolutions jusqu’au dernier modèle en date : le GP 4000 S II. A la fois rapides, robustes, sécurisants et durables, seul un léger manque de confort pouvait éventuellement leur être reproché. Convaincue qu’il était possible de proposer un pneumatique encore plus abouti, la firme Allemande a visiblement effectué de gros travaux R&D.
 


 
Certes le dernier GP 4000 RS apporte un niveau de rendement supplémentaire par rapport au 4000 SII mais Continental a pour habitude de proposer un pneu hyper polyvalent en tant que chef de file. Et ce n’est pas un mais deux modèles qui tiennent désormais ce rang : le Grand Prix 5000 (GP 5000) et une version Tubeless avec le Grand Prix 5000 TL (GP 5000 TL).
 
Attirés par les caractéristiques annoncées, nous nous sommes donc empressés de les essayer afin de voir ce qu’ils avaient sous les « crampons ».
 

 
Avec de tels packagings on s’attend à des pneus haut de gamme !
 
Les modifications apportées à la gomme ont rendu la couleur noire des GP 5000 et GP 5000 TL plus profonde que celle de ses prédécesseurs 4000 S II. Dans les faits, chaque pneu de la gamme de Continental qui utilise la gomme Black Chili dispose de son propre mélange qui est adapté aux propriétés que Continental veut donner à chaque modèle. Grâce à d’importants travaux R&D réalisés au sein des locaux de Korbach en Allemagne, la gomme Black Chili ne cesse d’évoluer et c’est donc de la toute dernière génération que bénéficie le nouveau Grand Prix 5000.
 

Au passage par l’inévitable pesée le Continental GP5000 700x25c affiche un surplus de 10gr par rapport au poids annoncé (225gr au lieu de 215gr), soit moins de 5% d’écart.
 

 
La version Tubeless 700x25c s’approche de la cible (300gr annoncé par Continental) avec un poids de 303gr.
 
Evidement le poids varie d’un produit à un autre mais toutefois Continental semble respecter globalement les poids annoncés puisque l’écart est inférieur à la tolérance maximale acceptable qui est de l’ordre de 8% du poids annoncé par le consctructeur.
 

 
Le montage des pneus sur les roues s’effectue sans peine. C’est le cas des pneus Tubetype GP 5000 montés avec des chambres-à-air sur des Fulcrum Racing Zero mais également des GP 5000 Tubeless montés sur des roues Top Wheels 51-28 (dimensions de la jante) en Carbone. Pour cette dernière paire de roues et de pneus il a tout de même fallu utiliser une pompe spécifique Tubeless, ce qui parait tout à fait normal pour ce type de montage. On note que Continental a privilégié la technologie Tubeless à une solution Tubeless Ready. Ceci permet une approche plus facile du montage de pneu sans chambre-à-air puisque l’étanchéité du pneu Tubeless est meilleure que celle du pneu Tubeless Ready ; ainsi le montage est plus simple à effectuer. En Tubeless, il est possible de se passer de l’utilisation de liquide préventif bien qu’il soit préférable d’en ajouter une petite quantité (20gr environ par pneu) afin de bénéficier de sa protection anti-crevaison.
 

 
Venant d’une paire de 4000 SII, il m’est très facile de réaliser une comparaison directe. Dès les premiers tours de roues je ressens davantage de confort une fois chaussé des GP 5000. C’est le genre d’évolution que les routes de campagne Audoises font apprécier immédiatement tant elles sont granuleuses. Cette évolution n’est pas étonnante puisque c’est sur ce point que le Continental 4000 SII était en retrait par rapport à la concurrence.
 

 
Les GP 5000 et GP 5000 TL intègrent une nouvelle technologie qui a pour but de rendre le pneu plus confortable. Il s’agit d’Active Comfort Technology qui consiste en une fine couche de polymère intégrée dans la carcasse qui possède des propriétés amortissantes permettant d’absorber les vibrations.
 

 
En arrivant sur les routes plus escarpées c’est le grip qui impressionne ! Les GP 5000 sont clairement au-dessus des autres pneumatiques de la catégorie à ce niveau. Que ce soit dans les montées raides (très raides même), en courbe ou sur les graviers, les GP 5000 mettent en confiance en terme d’accroche. Très performant dans de nombreux domaines, son adhérence est carrément bluffante pour un pneu de vélo de route. Ils permettent de gagner à la fois en sérénité et en vitesse dans les courbes ; ce qui permet de prendre davantage de plaisir dans les descentes.
 

 
Normal me direz-vous puisque Continental a travaillé sur ce point précis : l’accroche. Les dessins sur les côtés de la bande de roulement ont été gravés au laser dans le but d’améliorer l’adhérence en virage. Dans les faits, la combinaison de ce procédé avec le mélange de gomme Black Chili se montre effectivement redoutablement efficace vous l’aurez compris.
 

 
Généralement adhérence et rendement ne font pas bon ménage, un pneu privilégie souvent l’un ou l’autre ou alors résulte d’un compromis entre les deux. Mais ce n’est pas le cas avec le GP 5000 qui semble exceller également par sa faible résistance au roulement. Si je me base sur mes sensations, les performances du GP 5000 me paraissent assez proches de celles du GP 4000 SII, au moins égales. Peut-être suis-je aveuglé par ce grip hors du commun ? Car les chiffres indiquent clairement que le GP 5000 surclasse encore une fois le GP 4000 S II (qui faisait déjà parti des meilleurs).
 

 
Sur le banc d’essai de Bicycle Rolling Resistance dont voici les résultats ci-dessus, le GP 5000 consomme 2 watts de moins que le 4000SII ; ce qui constitue un écart non négligeable à ce niveau de performance. Quant au GP 5000 TL, il ose s’approcher tout prêt du Vittoria Corsa Speed Tubeless Ready alors qu’il offre une résistance à la crevaison bien meilleure.
 

 
La fiabilité est l’un des traits de caractère de la lignée GP 4000 que Continental a logiquement souhaité conserver. La protection Vectran Breaker est donc toujours présente et permet de conserver une excellente résistance à la crevaison. A ce niveau, la version Tubeless : GP 5000 TL se démarque franchement puisque Continental annonce 20% de résistance à la crevaison supplémentaire. C’est donc sans surprises qu’aucune crevaison n’a été déplorée sur les 4 pneus après 2 mois d’utilisation en conditions hivernales.
 

 
Si le GP 5000 nous ravi, le GP 5000 Tubeless nous impressionne. Il pousse d’un cran supplémentaire (+5% au niveau du rendement et en terme de résistance à la crevaison) l’ensemble des performances : encore plus de confort, de grip, de résistance à la crevaison et davantage de rendement que le GP 5000. Je me suis même amusé à mener le Grand Prix 5000 Tubeless sur des montées en piste normalement réservées aux Gravel et VTT pour en tester les limites sans que la motricité du pneu arrière ne fasse défaut.
 
Il faut davantage de kilomètres au compteur pour tester leur durabilité qui peut être un autre critère d’achat. A vrai dire même s’il s’avérait légèrement en retrait par rapport au 4000 SII, les qualités routières du GP 5000 n’en seraient pas affectées et satisferont de nombreux cyclosportifs et compétiteurs.
 
Les deux modèles sont disponibles à la vente chez cycletyres.fr, le spécialiste du pneu vélo :
 

Pneu Route Continental GP 5000
 

Pneu Route Continental GP 5000 TL (Tubeless)

 
 
 

No related posts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*



Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>