Est-il possible de s’équiper d’occasion pour de la compétition route ?-

Le marché de l’occasion n’a jamais été aussi important qu’aujourd’hui, et acheter du matériel déjà utilisé n’est plus un frein pour la majorité des Français. Les plateformes se multiplient, souvent en restant généralistes, et ne proposant finalement qu’un service minimum, celui de la mise en relation entre un acheteur et un vendeur, à travers une vitrine web. Seulement, achèteriez-vous votre voiture chez un revendeur d’électroménager ? Et votre vélo d’occasion chez un concessionnaire motos ? Qui plus est, à distance ? Certainement pas. 

Tuvalum, site spécialiste d’achat de vélo et de pièces détachées d’occasion

Ils n’ont pas attendu le boom du vélo en période Covid pour se lancer. Créée en 2014 en Espagne, Tuvalum s’implante un peu partout en Europe pour devenir le leader du marché de l’occasion dans le monde du cycle. Les créateurs, Ismael Labrador et Alejandro Pons, ont développé un service pour permettre aux cyclistes de vendre leurs vélos au juste prix, et aux acheteurs de trouver un vélo de qualité, fiable, et qui dispose d’une traçabilité. Fini le risque de se retrouver avec un cadre de vélo de route en carbone fissuré, ou pire encore, avec un vélo de route volé ! Comme ils le disent eux-mêmes, ils ne vendent pas que des vélos, mais aussi de la confiance. 

Tout est transparent, pour le vendeur et l’acheteur. L’objectif est clair, vendre de l’occasion avec les mêmes garanties qu’un vélo neuf.

Vélos d'occasion Tuvalum

Cette idée leur est venue après avoir réalisé une étude de marché auprès de 300 cyclistes amateurs ayant acheté un vélo d’occasion sur Internet. La grande majorité a eu une mauvaise expérience : problème d’arrangement sur le prix, défaut de paiement, matériel non conforme aux photos, roues voilées ou encore gros problème pour expédier/recevoir le vélo. 

En effet, si vous avez déjà essayé d’expédier un vélo que vous avez voulu vendre sur Internet, vous aurez remarqué que les transporteurs ont des limites de poids et de taille des colis. Cela devient un véritable casse-tête d’emballer son vélo pour qu’il rentre dans le carton aux bonnes dimensions. Et c’est vite décourageant.

Emballage vélo Tuvalum

Tuvalum vérifie le vélo de route d’occasion : 50 points de contrôle

Le gage de qualité, c’est la certification Tuvalum. Plus de 50 points de contrôle sont effectués sur le vélo en vente. Le vélo de route pour lequel vous aurez craqué va passer par la case « atelier Tuvalum ». En effet, il ne s’agit pas d’un transfert direct entre le vendeur et l’acheteur. Les mécaniciens experts vont vérifier le vélo de route d’occasion que le vendeur a mis sur le marché. 

Atelier Tuvalum

Le premier point contrôlé est le numéro de série du vélo afin de s’assurer qu’il n’apparaisse pas dans la base de données des vélos volés. C’est aussi un moyen de vérifier qu’il ne s’agisse pas d’une copie, ou d’un faux vélo restické. Ce service de base est essentiel et n’est vérifiable que par des professionnels puisque la plupart des cyclistes ne savent pas différencier un vrai d’un faux vélo, et n’ont que la parole du vendeur pour seule garantie. 

Tuvalum va aussi vérifier que le vélo du vendeur correspond à son annonce pour éviter les mauvaises surprises. Vous vouliez une transmission avec un dérailleur arrière 11 vitesses sur votre vélo de route et un groupe Shimano Dura Ace ? Ne vous retrouvez pas avec un groupe Campagnolo Veloce 9 vitesses, ou vous risquez d’être déçu, car il ne correspond pas à vos attentes, et peut même vous poser des problèmes de compatibilité. 

Les autres points de contrôle constituent un gage de sécurité pour obtenir la certification Tuvalum. Vérification du poste de pilotage, des roues, des réglages de la transmission, du dérailleur arrière… Retrouvez tous les points sur le site de Tuvalum

Est-il mieux d’acheter un vélo de route neuf ou d’occasion ?

Le neuf, pour avoir un vélo à la pointe des technologies

Vraie question, faux débat. Avec la pénurie des pièces détachées de vélo, l’envolée des prix et la forte demande, le marché du vélo ne se divise pas en 2 catégories, neuf et occasion. La question est surtout de connaitre vos attentes et vos besoins. Pourquoi souhaitez-vous acheter un vélo de route ? Pour quel usage ? 

Les évolutions technologiques dans le monde du vélo de route vont vite. En 2016, tout le peloton des courses World Tour roulaient avec des freins à patins. Et dès 2021, soit 5 ans après, on ne voit plus que des coureurs équipés de freins à disque ! Sur ce seul sujet du frein à disque, c’est tout le vélo qui se trouve modifié : nouvelles roues, axes traversants, largeur des haubans, ou encore changement de tirage pour les manettes de freins. De quoi vite rester au bord de la route devant toutes ces avancées… 

Vous l’aurez compris, avec un vélo neuf, vous aurez accès à du matériel récent et surtout, à jour. On entend par là que vous aurez entre les mains un vélo qui pourra évoluer dans le temps, et que vous pourrez réparer facilement, s’il le faut, avec des pièces que vous pourrez retrouver sans difficultés. 

Le vélo neuf vous permet aussi d’accéder aux dernières technologies, les dernières avancées dans le traitement des cadres carbones par exemple, et les nouveautés proposées par les fabricants, comme le dernier groupe Shimano 105 Di2 sortie en 2022. Cela a néanmoins un coût non négligeable. 

L’occasion, un vélo haut de gamme à prix compétitif

L’occasion possède des avantages indéniables, en plus du gain économique évident. Clairement, vous pouvez accéder à du matériel de professionnel au meilleur prix, à des vélos que des coureurs professionnels ont eux-mêmes utilisés sur des courses réputées. Et on n’oublie pas également que les vélos certifiés par Tuvalum sont garanties 12 mois ! Sur Tuvalum, on a repéré ce vélo de route Cannondale Supersix Evo, par exemple : 

Vélo Cannondale Supersix Evo sur Tuvalum

Non seulement c’est un vélo orienté compétition, mais en plus de cela, il est financièrement accessible, sous les 2.000 euros. Ce vélo était vendu à l’époque entre 4.500 euros et 5.500 euros en neuf. Les roues seules étaient mises sur le marché à un prix public de 2.019 euros. 

Enfin, rien ne vous empêche d’acheter un vélo d’occasion, mais récent. Le prix sera moins avantageux qu’un vélo plus ancien, puisque la décote sera moins importante, mais l’avantage économique reste convaincant. Ce vélo de route Specialized Aethos, équipé de freins à disque, par exemple, est affiché à 6.993 euros alors qu’il était proposé à environ 10.000 euros en neuf dans le catalogue 2020 :

Vélo Specialized Aethos sur Tuvalum

C’est le même vélo utilisé par Julian Alaphilippe en 2020 !

>> A LIRE AUSSI : Avec quels pneus roulent les professionnels sur les classiques ?

Comment choisir un vélo de route d’occasion ? Chez Tuvalum, la navigation est facile, avec une recherche de vélos de route par catégories en fonction de ses pratiques : vélos de grimpeur, Gran Fondo, contre-la-montre, Gravel…  Si vous hésitez entre quelle taille de cadre prendre pour un vélo, un guide peut vous aider, ou vous pouvez appeler leur service client qui se montre très compétent.

Catégories route site Tuvalum

>> A LIRE AUSSI : S’équiper haut de gamme et d’occasion en VTT

Améliorer son vélo de route avec du matériel haut de gamme d’occasion

Vous réfléchissez à la vente de votre vélo pour en acheter un nouveau ? Parfois, il est préférable de conserver le vélo que vous avez déjà, et l’upgrader avec des accessoires de vélo de route orientés compétition. On va faire évoluer son vélo avec de l’équipement plus récent, plus haut de gamme, et souvent plus léger. S’équiper avec du matériel de vélo de course d’occasion, c’est un choix intéressant et économique puisque vous allez en parallèle pouvoir revendre votre ancien matériel, et ainsi amortir l’achat du nouveau. Vous offrez, vous aussi, une seconde vie à vos pièces d’usure.

Pour gagner en réactivité, en confort, et optimiser les relances sur votre vélo de route, on recommande dans un premier temps de changer les composants de base du vélo par des pièces en carbone. Chez Tuvalum, vous trouvez des pièces détachées en carbone haut de gamme comme des tiges de selle, des potences ou des cintres de grandes marques. On a même repéré des roues carbones Campagnolo Bora One 35 mm à 904 euros (prix catalogue 2800 euros) ! De quoi terminer votre prochaine course cyclo-sportive avec aisance, à condition d’avoir les jambes.

Roues Campagnolo Bora One sur Tuvalum

En vérifiant au préalable les compatibilités, vous pouvez aussi changer toute votre transmission. Par exemple, passez du groupe Shimano 105 au groupe Ultegra, voire Dura Ace.  

>> A LIRE AUSSI : Le couple roue / pneu primordial pour l’aérodynamisme

Est-il possible de s’équiper d’occasion pour de la compétition ?  

Avec nos exemples ci-dessus, on répond oui, sans hésiter ! En fonction de votre budget et de vos attentes, vous avez le choix entre des vélos d’occasion de compétition complets, des pièces détachées haut de gamme, et même des accessoires de compétition comme des chaussures de vélo de route, avec ou sans semelle carbone.

Chaussures Fizik Infinitop R1 Negro sur Tuvalum

Le marché de la seconde main, ce n’est pas seulement donner une seconde vie aux produits, mais leur offrir une vie à votre image, les emmener sur vos terrains de pratique et d’entrainement, en haut des plus beaux cols. 

Enfin, on retient aussi que Tuvalum est « Co2 Neural ». Les émissions de gaz à effet de serre sont compensées en soutenant des projets permettant de les réduire. Vous aussi, en achetant d’occasion un vélo de route, vous participez à l’économie circulaire, et vous réduisez votre propre empreinte carbone. Il ne vous reste plus qu’à pédaler, le plus, et le plus longtemps possible, pour être prêt pour votre prochain défi sportif.

>> A LIRE AUSSI : Comment choisir un pneu route adéquat ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *