Coupe-de-France-XCE

0 commentaire

Préparation hivernale d’une VTTiste

Bonjour à tous,   Dans ce petit article je vais vous parler tout d’abord de mon retour en Auvergne, puis de ma préparation hivernale et des stages effectués, et enfin de mes objectifs pour la saison 2015.   En effet pour cette année 2015, j’ai quitté le Pôle France de VTT après avoir obtenu mon baccalauréat, afin de revenir chez moi, en Auvergne. Je suis rentrée en Fac de Sport (STAPS) à Clermont Ferrand tout près de chez moi. Au niveau de la météo, je me sens mieux …

Bonjour à tous,
 
Dans ce petit article je vais vous parler tout d’abord de mon retour en Auvergne, puis de ma préparation hivernale et des stages effectués, et enfin de mes objectifs pour la saison 2015.
 
En effet pour cette année 2015, j’ai quitté le Pôle France de VTT après avoir obtenu mon baccalauréat, afin de revenir chez moi, en Auvergne. Je suis rentrée en Fac de Sport (STAPS) à Clermont Ferrand tout près de chez moi. Au niveau de la météo, je me sens mieux qu’à Besançon. Il fait plus chaud et il pleut beaucoup moins. Plus tard j’aimerais devenir professeur d’EPS et en parallèle être monitrice de ski. La Fac, certains pensent que c’est une école de fainéants, mais en fait il faut travailler tout seul et ça c’est dur. On a pas mal de temps libre donc j’ai des disponibilités pour m’entraîner. De plus, à la Fac j’ai pu prendre VTT comme option, ce qui m’avantage.
 
En ce qui concerne ma préparation hivernale, j’ai pu reprendre une préparation basée essentiellement sur le ski de fond, la course à pied et un peu de musculation. Mais j’ai peu pratiqué le vélo pendant l’hiver. En revanche je pratique très souvent le ski nordique ainsi que le ski alpin au Club de Super-Besse. Ces deux sports sont très complémentaires du vélo. Le ski de fond aide pour la préparation physique, car il fait travailler tous les muscles du corps, notamment le train supérieur et la ceinture abdominale, et développe les capacités cardiaques. Quant au ski alpin il aide pour acquérir de la vitesse lors des descentes en VTT, pour l’engagement dans la pente, pour les sauts et surtout pour le choix des trajectoires. Je vous assure que ça brûle bien les cuisses une fois arrivé en bas ! On aborde avec le ski alpin le fameux travail en isométrie, que l’on peut retrouver en VTT dans la position de descente. Le ski permet aussi de couper avec le vélo pendant l’hiver. La saison de vélo est suffisamment longue et je trouve que changer de sport permet d’éviter la saturation et d’apporter de la fraîcheur psychologique. Ce qui est sûr c’est que l’on est impatient de reprendre le vélo après l’hiver.
 
Et puis, en Auvergne, faire du vélo l’hiver c’est compliqué à cause du froid, de la neige, de la pluie, etc… Il est également important pour moi de m’entraîner en ski car je prépare les DE de ski nordique et de ski alpin. Ces deux Diplômes d’Etat prennent beaucoup de temps et sont difficiles à obtenir. J’ai passé le cycle préparatoire de ski nordique dans les Vosges chez mon team manager Stéphane Perrin-Ganier où j’ai pu enchainer les kilomètres pendant 15 jours sous le beau soleil de La Bresse ! Suite à la réussite de ce cycle préparatoire j’ai pu commencer à travailler à l’école de ski de Super-Besse. C’est sympa d’apprendre le ski aux clients, il y une complicité qui se crée et les gens repartent le plus souvent avec le sourire et ça, ça fait plaisir. Grâce au ski de fond, on peut s’entraîner tout en donnant des cours. De plus, avec mon emploi du temps de la fac j’ai pas mal de temps libre et je peux l’utiliser pour des cours de ski l’hiver.
 
En février, je me suis rendue au stage de préparation organisé par Coaching-System dans les belles dunes rouges du Lac du Salagou près de Montpellier. Cela change de passer de -10 degrés à 15 degrés. Lors de ce stage j’ai vraiment repris le vélo. J’ai pu prendre possession de mon nouveau vélo Focus d’entraînement. Trop bien ! Pendant ce stage j’ai rencontré pleins de nouveaux athlètes entraînés par Coaching-System et il y avait vraiment une super ambiance. J’étais la plus âgée des stagiaires, alors je faisais un peu la maman et le chef en même temps. J’aime bien avoir le dessus sur les petits cadets et juniors. Mine de rien, ils ne sont pas faciles à gérer ceux-là ! Avec eux, j’ai pu faire de belles sorties sur route comme en VTT. D’ailleurs j’ai battu le record de ma plus grande sortie de route et en terminant encore en forme. Tous n’ont pas réussi à aller au bout de la sortie et certains ont dû remonter dans le camion.
 
La saison 2014 n’a pas été très facile pour moi. D’abord mon passage chez les espoirs dames n’a pas été évident. Et puis mon année scolaire a été compliquée. J’ai d’ailleurs failli arrêter le vélo. Mais j’ai pris sur moi et j’ai terminé l’année comme j’ai pu. Mais cette année j’ai presque tout changé. Ou du moins je suis revenue comme avant. Après 3 ans en appartement à Besançon je suis rentrée chez mes parents à Clermont-Ferrand. Je suis aussi entraînée par mon coéquipier de team Titouan Perrin-Ganier qui possède un DE mention VTT. Notre collaboration se passe très bien car il sait trouver les bons mots pour communiquer avec les filles, et ça c’est un vrai défi avec moi ! Et il donne de très bons conseils. En plus, il est aussi entraîneur du Ski club de la Feclaz en ski de fond alors il connait mieux que n’importe quel entraîneur cycliste, cette discipline. Il m’aide beaucoup et est toujours à mon écoute.
 
Cette année, je suis Espoir deuxième année. Cette catégorie n’est pas évidente car elle s’étale sur 4 années et que l’on court avec les dames. J’aimerais bien terminer dans le top 5 espoirs dames en Coupe de France. Je pratique aussi le XCE. Je trouve ce format de course amusant mais super stressant et fatiguant aussi. On reste presque trois heures sur notre vélo. L’année dernière, j’ai à chaque fois bien réussi mes qualifications, mais en finale il m’arrivait souvent un problème. Ces déceptions ont parfois été dues à des erreurs techniques ou tactiques, mais sont aussi certainement dues à la pression que je m’imposais. L’année dernière j’ai terminée 2ème du classement général de la Coupe de France XCE. Cette année je vais essayer de mieux réussir mes finales. Et pour cela j’ai un très bon coach qui est double champion de France de cette discipline.
 
La préparation hivernale semble porter ses fruits. J’ai réalisé une première place à la première manche de coupe de France de Marseille des 27-27-29 Mars 2015. Le surlendemain, je me rassurais en prenant une belle 4ème place en Espoir dame en XCO. Et les coupes du monde se rapprochent.
 
 

No related posts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*



Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>