Couverture-pneus-neige-psd-3-720 coepée

0 commentaire

Conseils de pro : quels pneus choisir pour rouler dans la neige ?

L’hiver est là, c’est le moment de s’équiper… Mais quels pneus choisir ? Dans une région ou la neige est omniprésente, il faut savoir quels sont les pneus les plus efficaces et dans quelles conditions. La question du choix de pneus est toujours compliquée, les conditions sont toujours différentes entre tous et les manières de rouler aussi.   Je vais donc essayer de vous présenter les différents types de pneu à choisir en fonction des terrains, de la qualité de la neige etc.   Il sera difficile de …

L’hiver est là, c’est le moment de s’équiper… Mais quels pneus choisir ? Dans une région ou la neige est omniprésente, il faut savoir quels sont les pneus les plus efficaces et dans quelles conditions.
La question du choix de pneus est toujours compliquée, les conditions sont toujours différentes entre tous et les manières de rouler aussi.
 
Je vais donc essayer de vous présenter les différents types de pneu à choisir en fonction des terrains, de la qualité de la neige etc.
 
Il sera difficile de vous faire une liste exhaustive de marques ou modèles car chacun a des ressentis différents sur le sujet mais je vais vous donner les meilleurs conseils possibles pour trouver le pneu qui répond à vos attentes.
 
 
Voici le détail des pneus en fonction des conditions :
 
Lorsque la neige est dure (ex : sur piste de ski damée) il faut privilégier les pneus rigides et pas trop larges (2.50 suffit largement). Les pneus rigides auront un bon grip sur la neige dure et un pneu plus large sera plus stable qu’un pneu trop fin.
 
Il existe aussi les pneus clous pour les pistes très dures ou même verglacées. Toutefois les pneus clous ne sont pas à prendre à la légère : sur une chute, le pneu pourra blesser le pilote plus facilement et sur la route cela risque de faire quelques étincelles.
 


 
Le fatbike permet aussi de rouler sur la neige dure mais le rendement est moins bon.
Un fatbike sera plutôt pas mal pour prendre du plaisir sur une balade sur les pistes de ski, le grip est bien prononcé, mais il sera plus difficile de prendre de la vitesse.
 
Pour avoir testé le fatbike plusieurs fois, le grip est vraiment présent contrairement à un VTT normal mais la prise de vitesse est difficile. Je trouve aussi que ces vélos limitent le plaisir sur une piste car le pilotage est totalement différent et c’était assez difficile pour moi de changer ma manière de piloter.
 

 
Le 27.5+ quant à lui est le compromis entre des pneus VTT basiques et le fatbike.
Avec une section entre les deux, le 27.5 plus permet de profiter du grip du fatbike et de la vitesse que permet le 27.5 normal.
 
Le 27.5+ permettra alors sur neige de profiter de tous les avantages mais dès que la neige a fondu les pneus seront moins adaptés à la pratique du VTT.
 
Au final il faut privilégier les crampons dits « pavés carrés » pour avoir le plus de grip sur la neige dure tout en gardant de la vitesse.
 
Lorsque la neige est molle ou fraîche (poudreuse) les pneus mud (boue) sont les plus adaptés, il faut toutefois éviter de s’aventurer dans des traces que l’on ne connaît pas, privilégiez les pistes que vous connaissez bien !
Pour ces pneus, il est préférable de prendre une gomme plus tendre afin de mieux s’adapter aux conditions aléatoires du terrain.
 

 
 
Vous avez vos pneus, vous les avez montés, mais vous vous demandez, quelle pression je dois mettre dedans ?
 

 
Dans un premier temps, il faut savoir que ce que je vais vous dire est à adapter en fonction de chaque pilote et de votre ressenti sur le terrain.
 
Régler sa pression c’est la base pour rouler dans de bonnes conditions, beaucoup gonflent à l’aveugle et ne prennent pas en considération ce réglage très important.
 
Entre deux pneus, la pression n’a pas la même incidence.
Pour un même pilote, la pression dans ses pneus s’ils sont larges ou étroits ne devra pas être la même.
Plus le pneu est large, moins il a besoin d’être gonflé.
 
Il faut penser à adapter sa pression en fonction de la neige, sur chaque type de neige la pression sera différente.
 
Sur la neige dure il vaut mieux rouler les pneus bien gonflés, les crampons se plantent mieux et il est plus facile de rouler plus vite.
Sur la neige molle il est préférable de baisser légèrement en pression pour privilégier le flottement, pour survoler et non pas se planter dans la neige, un peu comme sur du sable.
 
 
Maintenant que les pneus sont choisis et bien gonflés, comment adapter son pilotage sur la neige ?
 
Sur la neige dure, il est conseillé de se mettre légèrement plus en arrière qu’en condition normale (tout dépend bien sûr de la pente), il faut être plus fin dans les virages et le freinage, le risque de glisser est très présent et lors de certaines courses comme la Mégavalanche, une chute peut coûter cher. Il ne faut donc pas forcer sur les appuis sinon le crash est assuré.
 

 
Il faut éviter aussi de pencher le vélo, car le pneu ne se déforme pas comme sur de la terre, il est préférable de rester dans l’axe du vélo dans les virages pour ne pas perdre le grip.
 
Dans la neige fraiche (poudreuse), il faut se positionner plus sur l’arrière encore. Si on connaît la piste on peut presque rouler comme d’habitude tout en ayant dans l’esprit que les virages et les distances de freinage sont totalement différents.
Dans les virages ou les compressions par exemple, la neige peut ralentir fortement, il faut anticiper cet effet pour éviter de faire un OTB (« Over The Bar », un soleil pour les francophones).
Les distances de freinage quant à elles peuvent augmenter il faudra donc anticiper aussi ses arrêts.
 
En parlant de freinage, il est aussi important de préciser certaines choses encore :
Au niveau du frein avant, il y a le risque lors d’un trop gros freinage que la roue avant s’enfonce davantage dans la neige.
Pour l’arrière rien à signaler, en revanche il ne faut pas hésiter à se mettre plus en arrière pour soulager l’avant et rendre le freinage de l’arrière plus efficace.
Un peu comme sur une piste ultra raide ou il faudra pour se ralentir se mettre en arrière.
 
Il faut aussi se méfier de tous les modules en bois qui peuvent avec la neige devenir très glissants, il faut être précautionneux pour éviter de glisser et tomber d’une passerelle ou d’un wall ride.
 

 
Voilà à peu près tout ce qu’il faut savoir pour rouler dans la neige, que ce soit sur neige dure ou molle, vous êtes parés pour rouler dans la neige sereinement.
 
 
Conseil de pro :
 
Pour Vincent Tupin, freerider français, il est nécessaire pour rouler dans la neige de monter des pneus MUD (boue), c’est-à-dire monter des pneus aux dessins prononcés et aux gros crampons.
Ses pneus favoris pour rouler dans la neige sont les Vee Tire Smasher.
 
 
Julie DARNAT, Team Unexpected Riders, Février 2019.
 
 
 

No related posts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*



Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>