Sans-titre-11

Benjamin Staehle bientôt de retour en Coupe du Monde après sa chute à Fort William

Pour ma première saison de coupes du Monde en élite, ce n’est pas de chance, clavicule cassée à la première reco en Ecosse!   Le voyage s’était bien passé, arrivés, Florian (mon mécano) et moi à Calais bien en avance pour prendre l’Eurotunnel, donc un peu de tourisme avec la visite de la citadelle. Une traversée de la manche par le Channel et nous voilà sur le sol anglais. Une nuit de repos avant d’attaquer la traversée de l’Angleterre et sa conduite à gauche, pour rejoindre Fort William …

Pour ma première saison de coupes du Monde en élite, ce n’est pas de chance, clavicule cassée à la première reco en Ecosse!
 
Le voyage s’était bien passé, arrivés, Florian (mon mécano) et moi à Calais bien en avance pour prendre l’Eurotunnel, donc un peu de tourisme avec la visite de la citadelle. Une traversée de la manche par le Channel et nous voilà sur le sol anglais. Une nuit de repos avant d’attaquer la traversée de l’Angleterre et sa conduite à gauche, pour rejoindre Fort William : de l’autoroute à travers la campagne et des bouchons dans les traversées de villes.
 

 
Les 200 derniers kilomètres, en Ecosse, sur une route qui traversait le pays avec des paysages magnifiques de vallées et petites montagnes pour arriver après 11 heures de route, à Fort William, qui se trouve au pied du Ben Navis, la plus haute montagne d’Ecosse.
 

 
Bien content d’arriver au camping, au bord de l’océan, où nous sommes bien installés, dans un mobil home pour handicapés, ça devait être prémonitoire…
 

 
Après une bonne nuit de sommeil, nous voilà frais et dispo pour attaquer la 1ère journée, avec les confirmations d’inscriptions puis les recos à pied : une piste technique, avec la 1ère moitié sur les pierres, et la deuxième dans les bois avec des sauts énormes !
 
Vendredi, les choses sérieuses commencent, les recos sur le vélo : un run qui avait bien démarré, de bonnes sensations, passage des 2 tables avant l’arrivée nickel, peut-être un peu trop vite quand même…, alors quand je suis arrivé sur ce petit saut de rien du tout, trop de vitesse sûrement, un peu trop sur l’avant, la réception dans un virage relevé, l’avant a chassé et je suis tombé de tout mon poids (pourtant pas si lourd que ça !) sur l’épaule et c’est la fracture, 4 morceaux !!
 
Rapatriement en France, opération, pose d’une plaque et de 8 vis (qu’on m’enlèvera à l’automne 2014), du repos pendant 4 semaines, essayer de garder le moral (ce qui n’est pas le plus facile quand tout le monde dit que la saison est fichue..).
 

 
Enfin ces derniers jours le chirurgien m’a donné le feu vert et c’est reparti, entraînement foncier, muscu et retour sur le vélo de descente le 14 juillet, il faut reprendre ses marques, surmonter l’appréhension mais tout c’est bien passé, retour donc à la compétition pour la Coupe du Monde au Canada début août !
 

 
 

No related posts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*



Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>